Sports & loisirs

Moselle Open 2022 : wild cards, défections, entrées, le plateau sportif est quasi complet

Du 19 au 25 septembre, le tennis reprend ses droits aux Arènes de Metz avec l’édition 2022 du Moselle Open.

Le tournoi ATP 250, pour cette édition, accueille la crème du tennis mondial, avec des joueurs tous classés dans le top 60 mondial (hors qualifications le cas échéant).

Si la liste des principaux joueurs avait été annoncée à la fin du mois d’août, parmi lesquels le n°1 mondial du moment (lire notre article ici : les joueurs du Moselle Open 2022 annoncés), il restait à savoir à qui seraient attribuées les wild cards, ces invitations faites à des joueurs par la Fédération Française de Tennis, par l’ATP et par les organisateurs. Trois français ont ainsi bénéficié d’invitations pour cette 19ème édition : Richard GASQUET, Gilles SIMON et le messin Ugo HUMBERT qui revient peu à peu à son niveau si prometteur.

Le suisse Stan WAWRINKA, 37 ans, s’est vu attribuer une wild card pour accéder aux qualifications. On notera la présence, sur invitation également pour ces qualifications, de l’autre jeune prodige français Harold MAYOT. Du très haut niveau donc, attendu dès les premiers matchs.

Julien BOUTTER, directeur sportif du tournoi mosellan, en dit plus à notre micro au sujet de cette édition 2022 avec notamment les wild cards, l’impact d’un tournoi ATP sur les jeunes, et l’arrivée en force du Padle, discipline de raquette en vogue, qui pourra être découvert sur le parvis des Arènes :

Défections et remplacements

Plusieurs joueurs ont, sur les derniers jours précédent le tournoi, décidé de ne pas se rendre à Moselle Open 2022, parmi lesquels Grigor DIMITROV, Alejandro Davidovich FOKINA, Pablo CARRENO BUSTA et Karen KACHANOV pour les joueurs étrangers. Annoncé comme incertain par les organisateurs, Gaël MONFILS ne fera finalement pas le déplacement non plus.

Ces défections ont permis à d’autres joueurs d’entrer sur le plateau sportif de l’édition 2022 : Lorenzo SONEGO, drian MANNARINO, Hugo GASTON et Mikael YMER

WAWRINKA : effacer son mauvais souvenir laissé à Metz

Le suisse WAWRINKA avait déjà fait partie de la liste des joueurs à l’affiche du tournoi de tennis mosellan en 2014 et en 2015 où il était tête de série. Mais il avait laissé un goût amer en 2015, en abandonnant dès son premier match, alors même qu’il avait déjà annulé sa venue l’année précédente, déclenchant la colère des organisateurs de l’époque.

Il était à cette période de sa carrière l’un des meilleurs joueurs mondiaux, et avait encadré sa (si courte) présence à Metz par des victoires à l’Open d’Australie en 2014, à Roland-Garros en 2015 et à l’US Open en 2016. En 2022, alors qu’il va tenter de se qualifier pour les quarts de finale à Metz, « Stan » pointe à la 284ème place mondiale de l’ATP (au 12/09/2022).

Quoi qu’il en soit, l’ensemble forme le plateau sportif le plus élevé jamais aligné à Metz pour Moselle Open en 20 années de tournoi. La présence parmi les actionnaires de la société ALL IN, propriété de deux anciens joueurs pro français Jo Wilfried TSONGA et de Thierry ASCIONE n’y est pas étrangère. Une récente entrée au « board » qui a fait quelques remous auprès des actionnaires minoritaires, mais dont l’effet s’est immédiatement fait sentir.

Il reste des billets pour assister aux matchs, même si cela semble compliqué de pouvoir encore s’en procurer pour les demi-finales (samedi 24) et la finale (dimanche 25 septembre).

La qualité du plateau sportif est telle qu’il reste de bonnes occasions de voir jouer sous ses yeux des professionnels de classe mondiale… et pourquoi pas, servir de déclic à l’un(e) ou l’autre pour suivre un parcours qui les mènera au plus hauts destins du tennis mondial. Ce ne serait pas la première fois que la Moselle fournirait des champions de tennis, et Julien BOUTTER en sait quelque chose.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page