Politique & social

Thomas SCUDERI apporte son soutien à Xavier BOUVET

Il fait partie des candidats éliminés au 1er tour des élections municipales 2020 à Metz dont le score a dépassé les 5%. Thomas SCUDERI, ne s’était pas encore exprimé sur son choix pour le second tour.

C’est désormais chose faite. Thomas SCUDERI a indiqué apporter son soutien “sans réserve et sans ambiguïté” à Xavier BOUVET (liste Unis) pour cette seconde séquence d’un scrutin qui s’est déroulé dans les conditions particulières provoquées par la crise sanitaire. Et de préciser d’emblée : “aucun poste ni contrepartie n’ont été négociés”.

Considérant que

“on ne vote pas “contre” mais “pour” un projet,

pour prendre sa décision entre un soutien et le silence, Thomas SCUDERI a opté pour un système de décision basé sur les idées, le fond et les valeurs. Le 10 juin, il a proposé à François GROSDIDIER et à Xavier BOUVET une liste de 8 mesures ou vision des choses, sélectionnées parmi celles de son programme, et leur a demandé de prendre position, ce qu’ils ont fait, mais pas avec la même approche.

Sur le fond comme sur la forme, les points de vue de Xavier BOUVET “se sont avérés bien plus proches” que Thomas SCUDERI ne le pensait, alors même que les deux hommes ne se connaissaient qu’assez peu avant le début de la campagne selon son aveu.

J’ai découvert bien plus de points communs que je ne m’y attendais.

J’ai aussi pu bien mieux comprendre l’homme, ses qualités, son intelligence et sa vision de la ville, de ses habitants, de son avenir, et je considère que Xavier BOUVET est porteur d’espoir.

Du coté de ses colistiers, le consensus n’est pas complet. Mais selon Thomas SCUDERI, au vu des échanges, une belle majorité s’est déjà décidée à apporter elle aussi sa voix à Xavier BOUVET, une proportion qui devrait encore progresser, bien que certain(e)s pourraient préférer le vote blanc.

D’un point de vue strictement mathématique, l’appui de Thomas SCUDERI (6,14%) rééquilibre en partie la balance du côté de Xavier BOUVET (24,98%) après le ralliement surprise de Béatrice AGAMENNONE (6,19%) à François GROSDIDIER (29,76%), qui compte également celui d’Emmanuel LEBEAU (4,94%).

Alors que Richard LIOGER (7,16%), Jean-Hughes NYALENDO (2,30%) et Mario RINALDI (1,14%) ont indiqué ne pas souhaiter soutenir l’un ou l’autre des candidats, et que Françoise GROLET (11,79%) fait cavalier seul, il ne reste plus qu’à un seul candidat du premier tour de s’exprimer. Il s’agit de Jérémy ALDRIN (5,60%), qui nous a indiqué qu’il prendrait officiellement position.

Les voix n’appartiennent qu’aux électeurs, et les mathématiques ne sont plus des sciences exactes une fois appliquées à la politique. Dans l’équation, si vous souhaitez vous lancer dans les calculs, il faut ajouter le poids de l’abstention, l’évolution du score de Françoise GROLET, et le report des voix des électeurs ayant voté pour les trois candidats qui ont choisi le mutisme. Les Messins seront fixés le 28 juin prochain au soir, les résultats pourraient bien être très serrés.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr