Economie & emploi

Gare de Vandières : les élus lorrains réagissent face au « Non » (audio)

Les lorrains ont majoritairement dit non au projet de gare d’Interconnexions TGV-TER de Vandières (à 58,36%) au cours de la consultation citoyenne du dimanche 1er février 2015.

Pour Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, « ce n’est pas un échec », et les résultats doivent avant tout être interprétés.

Jean-Pierre Masseret, à 20h, après l'annonce des premiers résultats.
Jean-Pierre Masseret, à 20h, après l’annonce des premiers résultats.

La réaction de Jean-Pierre Masseret

« Je suis heureux d’avoir sollicité les lorraines et les lorrains sur un investissement d’intérêt général. »

Si la Lorraine a dit majoritairement « non », et à plus forte raison en Moselle (à 76,04%), Jean-Pierre Masseret explique que les résultats seront d’abord interprétés et analysés avant qu’une décision soit prise en Assemblée Générale d’ici au mois de mars.

Ecoutez la réaction de Jean-Pierre Masseret ci-dessous :

Pointant du doigt le faible taux de participation (environ 10%), il déplore l’ouverture d’un seul bureau de vote dans la plupart des villes, comme à Metz par exemple. Il avoue même avoir failli ne pas voter en signe de mécontentement.

La réaction de Patrick Weiten

Patrick Weiten, Président du Conseil Général de la Moselle, approuve la réponse des lorrains et l’interprète comme un carton rouge. Pour lui, il faut se poser les « vraies questions liées à la mobilité des lorrains ».

« A Vandières, le train ne sifflera pas 3 fois. »

Ecoutez la réaction de Patrick Weiten ci-dessous :

La réaction de Mathieu Klein

Quant à Mathieu Klein, Président du Conseil Général de la Meurthe-et-Moselle, il salue cette consultation et malgré le fort taux d’abstention (environ 90%), il qualifie ces résultats de « signe encourageant ».

Il explique que sa responsabilité l’amènera à continuer à défendre ce projet et l’avis des meurthe-et-mosellans, qui se sont exprimés en faveur du « oui » à hauteur de 58,9%. Cependant, il affirme qu’il respectera la décision du Conseil Régional de Lorraine, quelle qu’elle soit.

Ecoutez la réaction de Mathieu Klein ci-dessous :

Rubriques
Personnalité(s) :

Sur le même thème

14 commentaires

  1. Le choix de la gare de Vandières ne concerne pas que les Lorrains. Comme le montrent les résultats, les Vosges et la Meurthe et Moselle disent oui alors que les Mosellans et Meusiens profitant déjà bien du TGV n’en voient pas l’utilité.
    L’Etat a son mot à dire. Ce choix est primordial pour l’aménagement du territoire.
    Ne pas faire cette gare ajouté aux projets de desserte nationale par cars , c ‘est continuer à tuer la SNCF et à privilégier la bagnole.
    Que le Conseil Général prenne ses responsabilités avec l’objectif de l’intérêt général.

  2. « Il va falloir interpréter et analyser ».
    Ben vous n’avez qu’à demander à Toumou, votre patron de faire une synthèse. Pour ça il est costaud et vous, comme tout bon fonctionnaire vous saurez appliquer !
    Vivement les prochaines élections. Car là, vous ne serez pas surpris.
    PS – Vous féliciterez également de ma part Toumou de toute son oeuvre et de « l’inversion » avec sa boite à outils.
    Bien à vous et vive la quille !
    Bande de nullissimes !

  3. Lors projet construction ligne TGV, des associations se sont mis vent debout pour faire obstacle au passage entre Prény et Vandières, résultat la gare TGV a vu le jour à Louvigny.
    1ère erreur : en pleine nature avec énorme dénivellés (et actuellement en faire une gare de frêt amorcera des travaux colossaux, aujourd’hui le fret routier a pris le pas sur le trafic SNCF (force est de constater le peu de fiabilité pour des entreprises de confier une livraison via un
    port (ex.Rotterdam) par le chemin de fer; Les entreprises font appel au trafic routier.
    Aujourd’hui on veut faire une seconde gare, qui coûtera un maximum en frais parking, emplacement gare (accès petite route entre Novéant et Pont à Mousson), pour qui et pour quoi…. des hommes d’affaires ? ils partent de Metz ou Nancy, via Paris ou prennent un vol à l’aéroport régional). Alors pourquoi continuer à dépenser l’argent des contribuables ?

  4. Interpréter ?
    Qu’entendez-vous par là ?
    Il y a des résultats, et même si les Lorrains se sont déplacés en petit nombre, ils ont tout de même pris part au scrutin. Les chiffres sont là.
    Après, il s’agit de les respecter, de respecter vos concitoyens et électeurs, et de ne pas faire dire aux chiffres ce que vous voulez qu’ils disent !!!
    Soyez honnêtes, tous autant que vous êtes.
    Alors on dit par là, oui, mais la majorités des Meurthe et Mosellans ont voté pour Vandières, peut-être bien, mais ils ont été moins nombreux que les Mosellans qui eux, ont voté CONTRE Vandières.
    Voilà ce qu’il faut retenir, les Mosellans ont été plus nombreux à se déplacer que les autres Lorrains.
    Réfuter cela sera un pas de plus vers la désaffection des Français pour les élections !
    A chacun d’en tirer les conclusions et de prendre leurs responsabilités.

  5. il serait plus judicieux et moins coûteux de créer une ligne RER Nancy Louvigny que de remettre en cause une création de gare qui ne servirait pas plus et coûterait très cher naturellement c’est toujours les mêmes qui payent .Avec l’argent du contribuable messieurs les élus c’est tellement facile .

    1. Et Metz peut se brosser, c’est ça?
      En gros, j’habite Thionville et je veux rejoindre Roissy. Je prends un TER jusque Nancy, un RER jusque Louvigny et ensuite le TGV? C’est une idée complétement à côté de la plaque.
      L’avantage de la gare de Vandières est multiples:
      – pas besoin de se déplacer jusque Louvigny en voiture (les navettes sont sporadiques, donc anecdotiques),
      – on gare – gratuitement! – sa voiture à proximité d’une petite gare TER quelconque proche de chez soi,
      – on rejoint Vandières en TER tarif Métrolor – tarifs qui sont parmi les moins élevés de France (et ceci, malgré toutes les rancoeurs que certains peuvent avoir, grave au Conseil Régional de Masseret).
      La plupart des gens qui critiquent ce projet ne prennent ni le TER, ni le TGV. Forcément, c’est dur dans ces cas là de voir la commodité indéniable à l’usage que représenterait une gare à Vandières.

    2. Tout à fait d’accord avec votre premier ‘répondeur’. Les gens s’expriment en fonction de leur cas particulier. Pensez un peu aux Vosgiens et aux personnes comme ‘Mosellan’.
      Cette ligne TGV a été considérée avec la gare de Vandières en premier lieu pour ces personnes.
      Avoir accepté de faire Louvigny en transition ne doit pas contribuer à revenir sur la première conception.
      Avoir une ligne TGV non raccordée sur le réseau SNCF à Louvigny est un vrai non sens.
      Cette consultation inutile n’avait-elle pour objectif de la part des socialistes d’avoir une bonne raison de renoncer en disant qu’ils étaient pour. On nage en plein délire.

      1. Je pense que l’on s’éloigne un peu du vrai sujet qui était la mise en place d’un référendum pour que tous les Lorrains aient la possibilité de s’exprimer. Ce qu certains ont d’ailleurs fait.
        Et aujourd’hui, chacun débat sur la logique de VANDIERES, le plein DELIRE de LOUVIGNY !!!
        Je pense que tout ce débat aurait dû avoir lieu AVANT le vote, aujourd’hui, la démocratie a parlé, il fallait faire bouger tous vos réseaux, comme je l’ai fait en tant que simple citoyenne, par mails et par SMS et croyez-moi, cela à bien fonctionné, même de la part de personne qui n’était pas du tout au courant de ce vote…
        Chantal PM

  6. une grande claque dans ta gueule le peuple a dit non
    il n’y a plus a réfléchir a quoi ou qu’est-ce que , fin de la dépense !
    arrêtez donc de claquer du fric dans le vent
    le tgv est dispo de toutes les gares voila qui est suffisant

  7. ne pas oublier que les ligne de bus européenne vous offre un Strasbourg paris a 20€ en bus ou un paris Londres a 12€

    donc la gare n’aura pas de rentabilité avec un billet a 100€

  8. Quel est l’intérêt de faire une consultation si ensuite il est dit que les résultats seront interprétés.
    A lire ces propos, cela veut dire en gros « Messieurs, Mesdames, merci d’avoir fait l’effort de vous déplacer mais de toute manière on prendra la décision finale peu importe votre avis ».
    En gros je pense qu’ils se donnent bonne conscience en voulant consulter et ensuite ils prendront l’excuse qu’il n’y a pas eu de participation.
    Personnellement, j’habite une petite commune et je ne vois pas en quoi cela changera cette nouvelle gare mon quotidien car déjà les trains régionaux sont très mal désservis, du coup, je suis obligé de prendre la voiture en étant qu’à 25 km de Metz. Si je devais prendre le train, il me faudrait 1h45 pour arriver à Metz…ca laisse rêveur !

  9. Je n’ai pas voté, en conséquence je n’ai rien à ajouter aux propos en tous genres, analyses et autres ! Je voudrais cependant savoir quel est ,actuellement l’intérêt d’engager des fonds publics pour cette réalisation décidée de longue date . 120 Millions au départ, 360 Millions à l’arrivée.
    Nancy , Metz, ou Metz ,Nancy ont des dessertes identiques pour Paris. En TER on peut joindre Epinal , Strasbourg , Luxembourg, Frankfort .A vrai dire expliquez nous !
    Maintenant, si le Conseil Régional décide que ce projet se fera , je ne m’y opposerai certainement pas, n’ayant aucun argument technique à faire valoir !
    Il ne s’agissait pas d’un référendum, mais bien d’un simple sondage , qui ne peut avoir de valeur de consultation. R.B.

  10. Rectificatif à mon message précédent: il faut bien sûr remplacer Conseil Général par Conseil Régional.
    Je pense qu’il ne faut pas donner son point de vue en fonction de son cas particulier.
    La localisation de cette gare a une fonction d’aménagement du territoire et dépend de la priorité que l’on veut donner au chemin de fer par rapport à la route.
    Effectivement si on rentre dans une politique de transports en commun par route, la politique de transports par cars est préférable. Il faut être un pays très riche pour faire les deux à la fois.
    La situation actuelle de l’économie française semble montrer le contraire.

  11. si je veux prendre le tgv pour charle degaulle je me fait déposer 35 km en voiture
    si je veux aller a paris je fait 50 km en voiture ou je prend le rer saint avold metz pour prendre le tgv
    la avec votre nouvel gare qui devrait remplacer louvigni je vais devoir faire 70km
    donc payer plus d’impot pour un service moins bon !!!
    il n’y a plus de logique surement la faute d’un abruti qui a pris les mauvaise décisions au départ
    sans parler des fraude et détournement d’argent sur le nouveau projet de gare plus les travaux prévue pour les agrandissement de quais qui arrive pour encore une fois l’erreur d’un autre abruti
    il est surement plus logique de développer des ligne RER qui rapproche les client de la ligne la plus proche que de dépenser du fric dans un échec financier probable d’une autre gare
    le rer est le transport le plus utile pour notre region il n’y a que a ogmenter les nombre de navettes et améliorée le réseau qui va avec
    a quand un abonnement RER régional comme la carte orange a paris , voila ne véritable demande
    trop cher élu tu a du travail a faire !!!!!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X