Actualité locale & société

La BA128 rachetée par Metz Métropole pour 1€ symbolique

Lors du Conseil de communauté de Metz Métropole lundi 25 mars, a été actée la cession de la Base aérienne 128 Metz-Frescaty par l’Etat, pour un euro symbolique.

La Base aérienne 128 Metz-Frescaty date de 1909 et a été fermée en 2012, elle s’étend sur 378 hectares sur les communes d’Augny, de Marly et de Moulins-lès-Metz.

avion-BA128

Conformément au Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD) Metz Métropole s’est engagée à acquérir la Base aérienne 128 pour 1 euro symbolique.

Le Conseil de communauté de Metz Métropole a parlé d’un :

potentiel d’aménagement et de développement qu’elle [la base] représente pour l’agglomération messine.

L’avenir de la base aérienne pourrait donc être une zone d’agriculture périurbaine, une ferme photovoltaïque ou une zone sportive. Mais aucune de ces pistes n’a été véritablement creusée, il s’agit seulement d’idées encore à développer.

Metz Métropole devrait solliciter l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPF Lorraine) pour la bonne gestion du site.

A l’heure actuelle, plusieurs chiffres ont été évoqués, à savoir 1,9 million d’euros par an pour l’entretien du lieu ainsi que 9 millions d’euros concernant la démolition.

Certains points de la cession restent à confirmer, notamment à propos de la dépollution de la base aérienne. En effet, la présence de déchets a été attestée et le Conseil de communauté de Metz Métropole demande à ce que les responsabilités soient identifiées pour déterminer qui de l’ancien propriétaire ou du nouveau doit supporter ces charges.

La Base aérienne 128 de Metz-Frescaty a été acquise par Metz Métropole lundi 25 mars pour un euro symbolique.

Ville(s) / territoire(s) :

21 commentaires

  1. Il y a aussi un projet bien plus important en raccord avec Terra Lorraine qui serais réaliser sur une grande majeur partie de la superficie du terrain !

      1. Illange et non Yutz, mais c’est du détaille je chipotte …
        Effectivement Terra Lorraine ce situe la bas mais Terra Lorraine ce ne serra pas que cela! Je crois que l’on peux présenter les choses ainsi, Terra Lorraine Illange serra la Tête, le cerveau puis après, en plusieur points du département différents sites en seront les mains…

      2. Oui,pour être exact c’est a Illange,ce n’est pas le projet Terra Lorraine,mais un projet industrielle en complémentarité avec Terra Lorraine !

        Voir sur le site du cg57 il y a un article récent ou Wreiten sous entend cela…plus bruit de couloir !! 😉

  2. C’est pas cher payé, moi qui ai passé 16 ans sur la BA128. C’est très peu aussi à côté des 100 millions d’euros consacrés au projet fou du palais des congrès près de la gare de Metz. Avec la même somme, il y aurait de quoi valoriser ce terrain et créer des emplois. La Région préfère ponctionner l’argent dans les poches des contribuables pour sa folie des grandeurs, préférant ignorer qu’elles sont vides.

  3. qu’ils utilisent cette base pour faire la nouvelle zone d’accueil des gens du voyage plutôt que de nous annexer par la force (val st pierre) pour la faire chez nous!!!!

    De telle pratiques sont honteuses.

    VIVE LE VAL-SAINT-PIERRE LIBRE!!!!!

  4. Les gens du voyage occupent le camp de tournebride de l’ex BA 128…., la signalisation militaire a été enlevée, les portes sont ouvertes, il n’y a aucune signalisation, j’ai visité le site et j’ai été « intercepté » par les gens du voyage qui m’ont fait comprendre qu’ils étaient chez eux, j’ai vu que les anciens bâtiments militaires ont été vandalisés, les câbles électriques en cuivre ont été coupés et enlevés, les portes fracturées malgré une signalisation d’interdiction de rentrer dans les bâtiments, les vitres cassées dont celles de l’ancienne chapelle militaire, voilà le constat et tout ceci en toute impunité……….la désolation……
    J’espère que mon commentaire ne sera pas modifié car ceci est exact, les autorités pourront constater les dégâts…….

    1. Merci @Jacky57 pour cette information qui me fait très mal, parce que j’ai officié durant les seize dernières années dans cette chapelle où j’y ai célébré de nombreux baptêmes, mariages et funérailles. J’ai rendu les clés le 30 août 2012 après avoir effectué un grand nettoyage. Je tenais à ce que la chapelle soit dans un état impeccable, qu’elle conserve sa dignité et garde en mémoire les joies et les douleurs de tous les aviateurs qui sont passés par Metz. Mais il fallait s’attendre à un tel spectacle, dans notre société où dégradations et impunités vont de pair.

      1. Merci Jean, on se connait, j’ai passé 31 ans sur la base en qualité de personnel civil défense dont 18 ans au bureau prévention, nous avons souvent discuté ensemble, je suis autant attristé que toi de ce massacre, toute mon amitié et mon respect pour tes valeurs humaines

  5. Les gens du voyage occupent le camp de tournebride de l’ex BA 128, la signalisation militaire a été enlevée, les portes sont ouvertes, il n’y a aucune signalisation, j’ai visité le site et j’ai été « intercepté » par les gens du voyage qui m’ont fait comprendre qu’ils étaient chez eux, j’ai vu que les anciens bâtiments militaires ont été vandalisés, les câbles électriques en cuivre ont été coupés et enlevés, les portes fracturées malgré une signalisation d’interdiction de rentrer dans les bâtiments, les vitres cassées dont celles de l’ancienne chapelle militaire, voilà le constat et tout ceci en toute impunité……….la désolation……
    J’espère que mon commentaire ne sera pas censuré ni modifié car ceci est exact, les autorités pourront constater les dégâts…….

  6. j ai été commando sur cette pendant 11 ans sur la ba 128 quand je vois comment le camp de tournebride est occupé par les gens du voyage et comment ils vandalisent cela me degoute au plus au point et quand je vois la base se degrade et sans compte la villa du general je suis triste de voir ca

  7. J’étais sur la base, affectée à l’Escadron de Liaison 00/041 et je dormais à Tournebride. Ca me fait beaucoup de peine d’apprendre que cet endroit est vandalisé par des gens qui ne respectent rien et que l’on doit respecter sous peine d’être traités « d’intolérants ». C’était en 1971….Je veux garder un souvenir intact de cette base, je ne pense pas que j’y retournerai faire un pèlerinage. Amitiés aux anciens de Frescaty.

  8. Une barrière vient d’être installée pour empêcher l’accès à TOURNEBRIDE, deux ans après le vandalisme de TOURNEBRIDE, trop tard…….
    La BA 128 avait été l’objet de nombreuses restaurations des bâtiments de 2004 à 2008 pour accueillir le « pole force de DIJON », la décision politique de 2008 l’a condamnée en 2008…
    Aucunes unités n’a été dissoute, donc aucune justification concernant la fermeture de la BA 128 mis à part la décision politique à l’aveugle….la preuve est que les unités ont toutes été transférées:
    État -major CFA sur DIJON
    CDCM (TOURNEBRIDE) sur EVREUX
    GT sur EVREUX
    CIO sur EVREUX
    CIEH/ETM hélicoptères sur ORANGE
    ETM avions sur DIJON
    EEA sur EVREUX
    A-EES sur ORLEANS
    CRA sur LYON
    EFR sur LYON
    Quel gâchis…..
    Pour PEGGYSUE: l’EL 00.041 avait changé de dénomination: ETM 01.040
    J’étais sur la BA 128 de 1982 à fin 2012 (dissolution de la BA 128 le 31 aout 2012, Organe Liquidateur de septembre à décembre 2012)
    Actuellement le site est en friche, concernant ECOMOUV avec les deux bâtiments rénovés pour répondre à sa mission, cela c’est soldé aussi par un fiasco………
    La BA 128 restera dans notre cœur, c’est triste de voir cette magnifique base aérienne abandonnée y compris TOURNEBRIDE et sa chapelle ainsi que la villa du Colonel et celle du Général…..Le quartier RAYMOND, le fort de GUISE ont subi le même sort…..
    Amitié à PEGGYSUE

    1. Je viens seulement de voir votre commentaire. Je vous remercie. Ce fut ma première affectation et à moi aussi, elle restera toujours dans mon cœur telle que je l’ai connue. Les bases aériennes ferment toutes et c’est bien dommage. L’Armée était une grande famille… beaucoup de services, de gardes, de contraintes, de jours passés à faire « la guerre » mais de grandes amitiés et de partage qu’on ne retrouve pas dans le civil.
      Amitiés à vous aussi Jacky 57.

  9. jacky57, je vois que votre message date de 2015…. je faisais quelques recherches et je suis tombée sur cette page. J’habite pas loin de la BA128 et je viens de voir que la zone Tournebride est de nouveau ouverte…. je ne vous raconte pas les tas de sacs poubelles qu’il y a à l’entrée !!!!!!! C’est lamentable de laisser les gens s’installer et surtout de tout laisser se dégrader ! Je ne sais pas qui l’occupe en ce moment, mais à voir l’amoncellement de poubelles, ça ne doit pas être du « beau linge ». Je suis réellement triste pour cette base et la vie qu’elle donnait aux communes voisines. Certes des pages se tournent, mais toutes n’étaient pas nécessaires, à mon humble avis !

  10. Je suis passé aujourd’hui le 7 septembre 2016 voir le camp de Tournebride, il est a nouveau ouvert aux gitans, des caravanes y sont installés et des immondices sont déposées à l’entrée, après les exactions de 2013, il avait été fermé et maintenant les autorités recommencent, c’est déplorable, l’armée avait restitué les locaux dans un état impeccable, une commission militaire s’était assuré de la restitution….

  11. Je confirme pour l’occupation (illégale ?) de la zone Tournebride depuis plus d’un mois et demi avec des immondices au bord de la route, plus le (ou les) trafic(s) qui en découle.
    L’endroit devait être (et avait été) condamné

    A qui la charge de l’enlèvement des ordures ? A la communauté mais pas celle des gens du voyage
    Et dire qu’un restaurant haut de gamme est en prévision à 2 pas de là…

    Et on va sûrement nous dire que c’est la préfecture qui joue la montre et a d’autres chats à fouetter avec les migrants (tient ça leur ferait un beau point de chute mais chut ! n’allons donner de mauvaises idées)

    Voir aussi l’épisode d’il y a 2 semaines à Marly où un commerçant a dû mandater un huissier pour faire évacuer son parking, la préfecture ne faisant rien…

    Pas étonnant de voir la grogne dans la police…

  12. Quelle tristesse…tout fout le camp ! Je voulais revenir mais je préfère garder en mémoire la base que j’ai connue en 1971. Amitiés à vous tous;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page