Actualité locale & société

Braquage de Woippy : 30 ans de prison pour le meurtrier

justiceLe verdict est tombé ce vendredi 11 octobre 2013 pour les auteurs du braquage de Woippy. Le meurtrier Samir Youbi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle.

Cette soirée du 20 février 2011 a vu ce braquage amateur prendre une tournure dramatique et même mortelle pour un employé de la société Autobar Est qui venait alors récupérer la recette des ses machines.

Vers 23h au parc d’activité de Berlange, Samir Youbi, alors âgé de 19 ans, abat l’employé à coup de fusil à pompe et défigure ensuite l’agent de sécurité qui l’accompagnait.


Agrandir le plan

Si l’avocat général avait requis la perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 20 ans pour S. Youbi, son avocate, Me Dominique Boh-Petit, a mis en avant la jeunesse de l’interpellé, qui aurait complètement perdu le contrôle de la situation.

Le procès, qui impliquait un total de 7 auteurs présumés, avait débuté le 7 octobre. Il a pris fin ce vendredi 11 octobre, et condamne finalement le jeune Samir Youbi, à 30 ans de réclusion criminelle.

L’ensemble des auteurs présumés ont également été condamnés :

  • Johan Hernandez, dans l’esprit duquel est né cette idée, est condamné à 11 ans
  • Cyprien Brondy, l’agent de la société Securiman ayant fourni des informations à Johan Hernandez, est condamné à 10 ans
  • Syfax Benabdelahk, le chauffeur chargé de faire le guet plus loin, écope également de 10 ans de prison.

Les trois autres accusés ont été condamnés à des peines allant de 6 mois ferme à 2 ans de prison avec sursis du fait de leur participation secondaire.

Parmi eux se trouve le vendeur du fusil à pompe, arme ayant servi à Samir Youbi pour donner la mort à l’employé de la société Autobar Est et pour défigurer l’agent de sécurité qui l’accompagnait.

Le meurtrier du braquage raté de Woippy a été condamné ce vendredi 11 octobre 2013 à 30 ans de prison ferme.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Un commentaire

  1. je ponce que celui qui devrait prendre 30 an, cet l’employer qui a donnée ces renseignement .si il aurait rien dit ,il saurer jamais eu de braquage (c logique )

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X