Actualité locale & société

Fiché S armé d’un couteau à Metz Borny : le point sur la situation

Suite à la tentative d’attaque au couteau à Metz Borny par un homme fiché S et connu pour des troubles du comportement, le Maire de Metz et ses adjoints se sont rendus sur place pour faire le point et s’exprimer au lendemain des faits.

En effet, ce dimanche 5 janvier 2020, la police a été alertée par des habitants signalant qu’un homme se déplaçait armé d’un couteau Boulevard de Guyenne à Borny. Arrivée rapidement sur place, la police a été menacée par l’individu criant “Allah Akbar” et a ouvert le feu, blessant l’individu à la cuisse.

Sébastien Koenig, adjoint à la sécurité de la ville de Metz, rappelle les faits et fait un point de situation à notre micro :

Après l’événement des tensions ont eu lieu dans le quartier, certains habitants considérant qu’il n’y aurait pas fallu ouvrir le feu sur un individu qu’ils décrivent comme “pas dangereux”.

Le bilan des dégradations se solde sur

“trois véhicules incendiés et deux ou trois abribus détériorés”

au terme de la nuit. Le lendemain matin, le quartier paraissait calme.

Le Maire et un certain nombre de ses adjoints du quartier se sont rendus à la mairie de quartier de Borny ce lundi 6 janvier pour une conférence de presse, avant de rejoindre le Délégué Départemental à la Sécurité Publique sur les lieux même de l’événement.

Conférence de presse du lundi 6 janvier 2020 à la mairie de quartier de Metz Borny, suite à l’attaque au couteau sur des agents de police la veille.

En organisant cette conférence de presse, le Maire souhaitait éviter d’éventuelles récupérations politiques, ainsi que la stigmatisation du quartier et de ses habitants, surtout quelques jours après un événement du même type ayant engendré la mort d’un homme à Villejuif.

L’homme interpellé est désormais en garde à vue en milieu hospitalier, ses jours ne sont pas en danger.

L’affaire est désormais entre les mains de la justice qui dispose des enregistrements de vidéosurveillance transmis par la ville, et de la capacité à interroger l’individu.

A cette heure, elle ne s’est pas encore prononcée sur la transmission ou non de l’affaire au parquet national anti-terroriste.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X