Culture & spectacles

Opéra-Théâtre de Metz : Saison 2012-2013

La programmation de la saison 2012/2013 de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole a été dévoilée, jeudi 3 mai, au club de la presse.

Atmosphère décontractée tout au long de la conférence. En présence de Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole, Paul-Émile Fourny, directeur de l’opéra, et du metteur en scène de renom, Daniel Mesguich, la programmation 2012-2013 de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole a été méthodiquement détaillée.

Pour le président de la communauté d’agglomération messine, « les choix retenus pour la saison qui va s’ouvrir sont classiques, tout en offrant des perspectives nouvelles« .

Une nouvelle dimension qui passe par une bonne dose de décalage, comme avec la pièce, King Arthur, de Purcell, revisitée et mise en scène par Corinne et Gilles Benizio, plus connus sous les patronymes de Shirley et Dino.

« Une pièce tout simplement déjantée, affirme Paul-Émile Fourny, elle prouve la volonté d‘innover et de surprendre. »

Des classiques revisités

La programmation 2012/2013 propose également la refonte de 2 grands classiques par le metteur en scène Bruno Mesguiche. Il a jeté son dévolu sur la Flûte Enchantée, de Tchaikovski, et Hamlet, écrit par William Shakespeare.

Le métronome de ses représentations livre quelques détails relatifs à leur développement : « L’habillage d’une pièce peut se réaliser de deux façons. Respecter et suivre le sens normal d’une œuvre, ou la réveiller et en faire ressortir l’essence minoritaire. ». La seconde option a bien entendu été retenue par Bruno Mesguiche.

La mise en scène d’Hamlet, « une pièce vide« , permet toutes les exubérances et représentations imaginables insiste longuement le metteur en scène.

« L’oeuvre doit être adaptée au sens qui lui correspond aujourd’hui et non celui de 1601″, livre-t-il, en soulignant au passage que l’œuvre monumentale de Shakespeare a été son premier projet. La représentation messine sera quant à elle sa quatrième et toujours différente tentative d’adaptation de la pièce anglaise.

Quand l’histoire s’en mêle

Une adaptation lyrique et audacieuse sera accueillie courant mai 2013 ; Le Journal d’Anne Frank, se verra transposé sur scène pour la première fois à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole.

Cette pièce forte et bouleversante du compositeur russe Grigori Friedrich démontre elle aussi la volonté d’évolution revendiquée par la salle de spectacle messine.

Il y en aura donc pour tous les goûts au cours de la saison 2012-2013, même pour les plus jeunes.

Des représentations spécifiques leur seront consacrées tout au long de l’année. Il marcheront ainsi, sur les traces de 18 000 étudiants qui ont pris place dans les fauteuils de l’opéra lors de la saison précédente.

Programme de la saison 2012/2013

Au registre lyrique :

La flûte enchantée

De Mozart, et mis en scène par Daniel Mesguich

Dernier opéra composé par Mozart peu de temps avant sa mort, la Flute Enchantée est sans doute le plus populaire d’entre eux. Inspirée d’un conte oriental, cette œuvre féérique et rayonnante d’humanité, qui est aussi le récit d’une initiation, sera montée par l’un des plus grand metteurs en scènes français, Daniel Mesguich.

Crédit photo : Roberto Luciague
  • Vendredi 28 septembre
  • Dimanche 30 septembre
  • Mardi 2 octobre

L’Elixir d’Amour

De Donizetti, une coproduction de l’opéra théâtre de Metz métropole et de l’académie de scénographie de Venise.

L’Elisir d’Amore conte l’histoire de Nemorino, jeune villageois désespérément amoureux d’Adidna, riche héritière pleine de d’esprit et aveuglé par l’argent. Il parviendr à ses fins grâce à un philtre d’amour… qui n’est en réalité qu’un bon vin de Bordeau ! Quintescence du ben canto et joyau de l’opéra-comique du XIXe siècle, L’Elisir d’Amore témoigne de l’extraordinaire virtuosité de Donizetti.

  • Vendredi 23 novembre
  • Dimanche 25 novembre
  • Mardi 27 novembre

My Fair Lady

De Loewe, une production de l’opéra théâtre de Metz métropole en partenariat avec l’opéra théâtre d’Avignon.

Une comédie musicale mythique, immortalisée au cinéma par Audrey Hepburn, et qui sera interprétée dans le rôle-titre par Julie Fuchs, Révélation Lyrique aux victoires de la Musique Classique 2012. Ou comment un éminent linguiste accepte le pari fou de son ami le colonel Pickering : transformer une fille du peuple inculte, en l’occurrence une jeune vendeuse de violettes, en femme du monde… Un must pour les fêtes de fin d’année.

Julie Fuchs
  • Samedi 22 décembre
  • Dimanche 23 décembre
  • Mercredi 26 décembre
  • Jeudi 27 décembre
  • Lundi 31 décembre

King Arthur, de Pucell

Une version colorée et délirante de l’un des chefs-d’oeuvre de Purcell. Sous la baguette d’Hervé Niquet à la tête du Concept Spirituel, le duo comique Shirley ey Dino livre ici une mise en scène euphorisante, ou l’on trouve un humour décalé dans la lignée des Monty Python, et finalement très baroque.

Crédit photo : Marc Ginot Opéra National de Montpellier
  • Dimanche 10 février 2013
  • Mardi 12 février 2013

La Belle de Cadix

De Lopez, un production signée jack Henri Soumère, M6 Événements, Paris Première et Opéra Eclaté

« La belle de Cadix  des yeux de velours… ». Ce tube est l’un des nombreux airs à succès de ce qui est très certainement l’ouvrage le plus célèbre de Francis Lopez. Il marque la naissance d’un nouveau genre d’opérette ou le ténor et les rythmes espagnols sont rois. Plus de soixante ans après sa création, Olivier Desbordes revisite avec bonheur ce classique qui mêle quiproquo, jalousie, cinéma et univers de cartes postales.

Crédit photo : Bernard Richebé
  • Samedi 16 mars 2013
  • Dimanche 17 mars 2013

Iolanta

De Tchaikovski, une production de l’opéra théâtre de Metz Métropole avec l’opéra national de Lorraine.

Aveugle, Iolanta est retenue à l’écart du monde par son père, le roi René qui a ordonné à son entourage de lui cacher sa cécité. Un médecin maure déclare qu’il peut la guérir à condition qu’on lui révèle qu’elle est aveugle et qu’elle veuille ne plus l’être. Grâce à lui, Iolanta va passer de l’ombre à la lumière et découvrir l’amour. Ultime opéra de Tchaïkovski, Iolanta est un bijou méconnu du répertoire russe.

  • Vendredi 12 avril 2013
  • Dimanche 14 avril 2013
  • Mardi 16 avril 2013

Le journal d’Anne Franck

De Fried, une création française de l’opéra théâtre de Metz Métropole, en collaboration avec le festival Passages.

Adaptation lyrique du JOurnal d’Anne Frank, devenu un classique de la littérature du XXe siècle, l’ouvrage témoigne du quotidien d’une jeune fille juive, enfermée avec ses proches dans un immeuble durant la seconde guerre mondiale. Une oeuvre forte et boulversante du compositeur russe Fried.

  • Samedi 18 mai 2013
  • Dimanche 19 mai 2013

Scolaire – vendredi 17 et mardi 21 mai 2013

La Traviata

De Verdi, une nouvelle production de l’opéra théâtre de Metz Métropole dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi.

Opéra éminemment populaire. Fort heureusement réhabilitée, cette oeuvre majeure du répertoire est peu-être la plus belle étude psychologique de tout le théâtre lyrique romantique? Réflexion sur les statuts de la femme dans un monde dominé par les hommes et une société pétrie de morale et d’hypocrisie, La Traviata offre l’un des plus beaux rôle de soprano de toute l’histoirede l’opéra. Nathalie Manfrino, Révélation lyrique aux Victoires de la Musique Classique 2006, lui donnera vie sur scène.

  • Vendredi 14 juin 2013
  • Dimanche 16 juin 2013
  • Mardi 18 juin 2013
  • Jeudi 20 juin 2013


L’Opéra-Théâtre de Metz Métropole propose également les ballets suivants :

Pulcinella suivi de Petrouchka

De Stravinsky, une nouvelle production / Production de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole.

Deux ballets de Stavinsky qui évoquent l’amour : pour le premier, ceux de Pulcinella, le polichinelle de la commedia dell’arte italienne, et pour le second, celui de la marionnette Petrouchka pour une jolie poupée qui prend vie lors du Mardi Gras Russe. Des oeuvres qui mettent en scène des personnages issus de folklore populaire pour mieux témoigner de notre condition humaine.

  • Samedi 27 octobre 2013
  • Dimanche 28 octobre 2013

Le Sacré du Printemps, précédé de Let’s Dance

De Stravinsky, une production de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole.

  • Vendredi 25 janvier 2013
  • Samedi 26 janvier 2013
  • Dimanche 27 janvier 2013

L’amour Sorcier précédé de Nuits dans les Jardins d’Espagne

Une production de Biarritz et de l’opéra de Metz Métropole.

Crédit photo : Michael Logninov
  • Vendredi 31 mai 2013,
  • Samedi 1er juin 2013
  • Dimanche 2 juin 2013


Le théâtre n’est pas oublié dans la programmation :

Caillasses, de Laurent Gaudé

Création mondiale sur commande du Théâtre du peuple de Bussang

  • Vendredi 12 et samedi 13 octobre 2012

Les conjoints, de Eric Assous

Tournée du théâtre du Palais Royal, en accord avec le Théâtre Tristan Bernard

  • Vendredi 7 et samedi 8 décembre 2012

Hamlet, de Shakespeare

Traduit et adapté par Daniel Mesguich, une production du théâtre de l’Étreinte

  • Vendredi 11 et samedi 12 janvier 2013

J’avais un beau ballon rouge, de Dematté

Une création du théâtre de la manufacture CDN Nancy-Lorraine

  • Vendredi 22 et samedi 23 février 2013

Cinna… d’après Corneille

Nouvelle production du théâtre d’Esch, des théâtres de la Ville de Luxembourg, de la compagnie NTB et de Metz Métropole.

  • Vendredi 22 et samedi 23 mars 2013

Ô Carmen, de Martin-Salvan, Reulet-Simon et Vial.

Production de l’Incroyable Compagnie.

Crédit photo : Sébastien Marchal
  • Vendredi 24 et samedi 25 mai 2013.

L’Opéra-Théâtre de Metz Metropole reprend le chemin de la scène et propose sa programmation 2012-2013 au public.

Rubriques

Sur le même thème

Un commentaire

  1. Haendel a composé 40 opéras et une trentaine d’oratorios, tous plus splendides les uns que les autres ! pourquoi le négliger à ce point ? .

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X