Actualité locale & société

Féminicide de Metz Borny : en instance de divorce, une audience était prévue mi-juin

Le Procureur de la République de Metz, Christian Mercuri, a tenu un point presse ce vendredi 4 juin 2021, à la suite de la tentative d’homicide commise à Metz Borny, jeudi 3 juin.

Accompagné du Commissaire divisionnaire, Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique de la Moselle, en charge de l’enquête, le procureur a fait le point.

La victime, gravement blessée par balles, est toujours hospitalisée au CHR de Nancy. L’auteur et mari, est en état de mort cérébral. Les 3 enfants ont été pris en charge par la sœur de la victime.

Le procureur de la République s’est exprimé devant la presse :

Images insoutenables sur les réseaux sociaux : des voyeurs qui seront poursuivis

Des photos et vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Ces diffusions d’images sont considérées par le Procureur comme « infractions délictuelles ». La section cybertechnique de la gendarmerie est chargée d’identifier les personnes à l’origine de ces diffusions afin d’engager des poursuites.

Des témoins très courageux

Le procureur a tenu à saluer le courage des 3 témoins qui ont tenté de s’interposer et porter secours à la victime alors qu’une arme était braquée sur eux.

D’après les premières auditions des témoins, l’auteur montre une détermination farouche, un déchainement de violences et caractérise sa volonté d’homicide. Il y a eu une course poursuite entrecoupée de plusieurs scènes de violences qui a mené à la scène finale.

a déclaré le procureur Christian Mercuri

En instance de divorce, une audience était prévue mi-juin

Le couple était en instance de divorce mais séparé depuis février 2020. La maman avait la garde des trois enfants. Une audience était prévue le 14 juin 2021.

En 2015, une 1ère demande de divorce avait été faite, après désistement.

Concernant les antécédents de l’auteur, l’homme avait écopé de 2 mois avec sursis après une « condamnation pour des violences par conjoint », le 21 novembre 2014.

Trois plaintes ont été déposées contre l’auteur, en août 2020, les 19 et 28 mai 2021.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page