Actualité locale & société

Le gâchis écotaxe engendre une perte de près d’1 milliard d’euros

Considéré comme “un échec de politique publique”, le dossier écotaxe a été épinglé par la Cour des Comptes dans son rapport annuel publié mercredi 8 février 2017.

Le dossier écotaxe prévoyait une taxe sur les poids lourds étrangers empruntant les autoroutes françaises. La collecte de l’éco-redevance devait être gérée par la société Ecomouv’ basée à Metz.

Un retournement de situation a eu lieu en octobre 2014 lorsque la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, annonçait la suspension de l’écotaxe. Une décision qui n’a pas été sans conséquences d’un point de vue national et local.

Aujourd’hui, selon la Cour des comptes, la mauvaise gestion du dossier écotaxe par l’Etat aurait engendré une perte de près d’1 milliard d’euros, qui pèse désormais sur les finances publiques.

De plus, avec l’abandon de l’écotaxe, les 160 personnes engagées par la société Ecomouv’ à Metz se sont retrouvées sur le carreau. Aujourd’hui, la totalité, ou presque, des salariés ont retrouvé un emploi.

Sans compter la perte de 3 millions d’euros investis par Metz Métropole en 2013 dans la rénovation des locaux qui devaient accueillir les employés d’Ecomouv’ et des centaines de milliers d’euros investis dans la formation du personnel de la société.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X