Economie & emploi

Promesse de 150 emplois à Metz : finalement, c’était du vent

François Hollande l’avait promis, alors qu’il était en visite sur le site de PSA à Trémery en mars 2015 : entre 100 à 150 emplois devaient être créés sur la BA 128 de Metz-Frescaty alors qu’un centre d’appels, en lien avec Pôle Emploi et opéré par le groupe Arvato, devait voir le jour.

Il n’en sera finalement rien.

François Hollande à Forbach en 2012 (Archives).
François Hollande à Forbach en 2012 (Archives).

L’annonce du Président de la République avait rapidement provoqué un imbroglio. Plusieurs élus avaient dans la foulée placé la société Avarto comme étant celle retenue pour opérer la plateforme alors que le dépôt des offres était lui-même encore en cours.

Les ex-salariés d’Ecomouv’, à qui la priorité était donnée sur ces emplois, peuvent désormais déchanter puisque d’après En-Contact.com, le magazine professionnel des centres d’appel, ce sont les sociétés Webhelp et Tessi qui seront sélectionnées.

Aucune des deux ne prévoit la création de centre d’appels à Metz.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X