Politique & social

Plan « Grand Froid » en Moselle : la préfecture présente son dispositif pour les sans-abri

Olivier DELCAYROU, secrétaire général de la préfecture de la Moselle, a présenté aux cotés des acteurs sociaux et caritatifs du département, le plan Grand Froid établi pour cet hiver 2021/2022 et les dispositifs mis en place pour venir en aide aux personnes sans-abri.

La Moselle bénéficie de 6 907 places d’hébergement d’urgence, représentant une hausse de 200 places depuis 2 ans.

Des moyens supplémentaires sont prévus cette année en cas de déclenchement du dispositif, qui s’appuie sur les prévisions météo.

Photo : Libre de droits

« L’évolution principale est que nous allons maintenir un niveau d’hébergement constant et pérenne avec 6 907 places en Moselle que ce soit en été comme en hiver

Nous avons une marge de manœuvre, avec une cinquantaine de places réparties en Moselle Est, dans le secteur de Thionville et le bassin de Metz »

a annoncé le secrétaire général de la Moselle

En parallèle, les services de la préfecture peuvent s’appuyer sur le 115, piloté par l’association Est Accompagnement qui a pour vocation de coordonner les hébergements d’urgence, ainsi que les organismes caritatifs tels que les Restos du Cœur, le Secours Populaire, la Banque Alimentaire, la Fondation Abbé Pierre,… qui sont des aides indispensables.

Des réunions entre les services de l’Etat et les équipes des maraudes seront organisées régulièrement pour savoir si les dispositifs sont bien adaptés et si besoin à réajuster.

Les moyens supplémentaires

  • Une cinquantaine de lits supplémentaires en Moselle Est, dans le secteur de Thionville et le bassin de Metz (dont 2 haltes de nuit de 17 places à Metz et 8 places à Florange en période de grand froid)
  • Des maraudes en complément des existantes
  • Un renforcement de l’aide alimentaire avec des bus itinérants et des distributions de colis

115 : le numéro d’urgence à composer

Signaler une personne en détresse dans la rue est aussi un geste citoyen. Il est possible de le faire en composant le 115, joignable 7j/7j et 24h/24h.

« Aujourd’hui, le 115 c’est une équipe de 40 personnes avec 7 écoutants dont certains sont formés spécifiquement aux violences faites aux femmes, d’autres pour intervenir sur le terrain et prendre en charge les personnes en difficulté, entourés de coordinateurs. »

précise Michel GOCEL, Directeur général de l’Association Est Accompagnement qui gère le 115

Pour les personnes refusant un hébergement, une équipe de maraude est à disposition du 115 en période de grand froid pour circuler les nuits et tenter de les convaincre pour ne pas dormir dehors.

Trois niveaux de vigilance

Le plan hivernal soumis à une veille saisonnière du 1er novembre au 31 mars, est découpé en 3 niveaux de vigilance.

  • Niveau jaune : appelé « temps froid », implique des températures entre -5°C et -10°C et sur une courte (1 ou 2 jours)
  • Niveau orange : appelé « grand froid » implique des températures comprises entre -10°C et -18°C
  • Niveau rouge : appelé « froid extrême », implique des températures ressenties inférieures ou égales à -18°C

D’autres facteurs ou intempéries pourraient amener le préfet à déclencher le plan Grand Froid à savoir : le verglas, de fortes précipitations ou encore des chutes de neige.

Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page