Actualité locale & société

La Protection Civile au chevet des usagers SNCF

Une convention a été signée mercredi 7 mars 2012 par la SNCF et la Protection Civile avec pour objectif le renforcement du dispositif visant à rendre moins pénible l’attente des voyageurs.

Finies les attentes interminables, dans les hall des gares ou sur les voix, sans un panier repas ou une couverture pour se réchauffer.

Fruit d’un accord entre la SNCF et la Protection Civile, la convention régionale signée hier devrait permettre aux clients de la SNCF victimes d’incident sur le réseau ferré d’être mieux pris en charge.

Cette décision intervient quelques jours après les importants retards enregistrés dans le Nord de la France suite aux fortes chutes de neige de ces derniers jours.

Dans des cas spécifiques, notamment ceux impliquant une attente supérieure à 2h30 (durée indicative fournie par la SNCF), la Protection Civile engagera des moyens humains et matériels pour la prise en charge des usagers victimes des conditions de circulation perturbées.

Selon les situations, 1 000 agents de la Protection Civile pourront intervenir en gare :

  • en tant que renfort des agents SNCF
  • en tant que relais de l’information vers les clients
  • pour distribuer nourriture, boissons et kit d’hygiène
  • pour aménager des locaux en structure d’accueil
  • pour mettre en place un poste de secours fixe ou mobile
  • pour apporter une aide technique dans les domaines de la communication et de l’éclairage
  • comme appui lors des grands départs

Mais également sur les voix :

  • pour apporter une assistance aux personnes dites « à risque » lors de l’immobilisation prolongée d’un train (défaut de confort, climatisation, chauffage, éclairage, etc.)
  • pour aider à l’orientation des voyageurs vers des points de regroupement
  • pour apporter une assistance en cas d’évacuation et/ou transbordement en pleine voie (train vers train ou train vers transport de substitution)
  • pour aider les personnes à mobilité réduite lors des cheminements aux abords des voies

Une convention a été signée mercredi 7 mars 2012 par la SNCF et la Protection Civile avec pour objectif le renforcement du dispositif visant à rendre moins pénible l’attente des voyageurs, en cas d’incident ferroviaire entraînant des retards importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page