Actualité locale & société

Budget participatif à Metz : proposez vos idées écolo, la ville les finance

La ville de Metz accorde une enveloppe de 540 000€ aux Messins dans le cadre du budget participatif éco-citoyen 2020.

La première phase de ce budget participatif se déroule du 14 au 20 février.

Durant cette période, les messins sont invités à soumettre leurs idées écolo dans le but d’améliorer leur cadre de vie.

En 2019, parmi les 707 propositions formulées, 60 projets ont été retenus : installation de composteurs collectifs et bacs à jardiner, lutte contre les mégots dans le centre ville, création de boîtes à livres, nichoirs à oiseaux, aménagements relatifs au vélo…

Les 5 phases du budget participatif 2020 à Metz

  • 1ère phase, du 14 février au 20 mars : les Messins sont invités à proposer leurs idées
  • 2ème phase, du 21 mars au 20 juin : toutes les idées sont étudiées par les services municipaux
  • 3ème phase, du 21 juin au 21 septembre : la liste des idées est publiée sur metz.fr, avec une réponse pour chacune d’entre elles. À partir de ces réponses et lors de réunions entre comités de quartier, habitants et services, les idées réalisables sont affinées, si nécessaire, pour devenir des propositions plus précises
  • 4ème phase, du 22 septembre au 9 octobre : sur metz.fr, les internautes donnent leurs avis sur les propositions qu’ils préfèrent
  • 5ème phase, le 3 novembre : dans les salons de l’Hôtel de Ville, les habitants, en considérant l’avis des comités de quartier et des internautes, priorisent les propositions qui seront réalisées en 2021. 1 présence = 1 voix.

Soumettre une idée

Les idées proposées par les habitants doivent répondre à 4 critères :

  • Elles doivent répondre aux principes de développement durable au sens large : épanouissement, lutte contre le changement climatique, solidarité, production et consommation différentes, protection de la nature…
  • Elles doivent satisfaire un motif d’intérêt général, c’est-à-dire une dépense qui doit profiter au plus grand nombre de citoyens.
  • Elles doivent correspondre aux compétences municipales, c’est-à-dire aux champs d’intervention de la Ville (espaces verts, propreté, urbanisme, éducation, culture, sport, développement durable…).
  • Elles doivent relever des dépenses d’investissement réalisées dans le cadre de la mise en place d’équipements ou d’installations qui améliorent le cadre de vie comme l’aménagement de jeux, de city stades, l’implantation de mobilier urbain (bancs, points d’eau potable, etc.), la mise en éclairage de cheminements publics, la création d’espaces verts…

Comment proposer ses idées ?

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X