Actualité locale & société

Stanway : Nancy aussi a son Mettis

Après sa première ligne de tram en 2001, le Grand Nancy poursuit son développement des transports avec une ligne 2, cette fois entre le nord et le sud. Cette ligne 2 sera empruntée par le Stanway.

A J-1 de la mise en service de Stanway, les présentations s’imposent, car Nancy et sa ligne 2 ont choisi un BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), le même principe que Mettis à Metz !

Stanway : le BHNS de Nancy - Photo : Grand Nancy
Stanway : le BHNS de Nancy – Photo : Grand Nancy

Stanway sera mis en service ce 24 août 2013 pour contribuer à améliorer l’offre de transport en commun.

Qu’est ce que le Stanway ?

Il s’agit d’un bus à haut niveau de service (BHNS), présenté comme climatisé, confortable et facile d’accès y compris pour les personnes à mobilité réduite et les passagers avec poussette. Baptisé Stanway, celui-ci est destiné à circuler tout le long de la ligne 2.

Le véhicule ressemble fortement à un tram mais ne vous y trompez pas, celui-ci roule uniquement sur pneus, comme Mettis.

Les bus sont équipés de larges baies vitrées offrant une vue panoramique sur le Grand Nancy. Sans fioritures, les couleurs sont neutres, plus fades que Mettis, avec une ligne épurée. Seul l’avant du bus se démarque clairement, en forme de gros oeuf.

Photo : GrandNancy
Photo : GrandNancy

Voici ses caractéristiques :

  • Marque : Irisbus
  • Modèle : Créalis Neo
  • Carburant : gaz naturel
  • Capacité : 120 voyageurs par véhicule
  • Longueur : 18 m
  • Largeur : 2,55 m
  • Nombre : 24
  • Prix : 650 000 € pièce

Les Stanways circulent toute la journée, de 5h15 à 00h30 avec une rame toutes les 5 min aux heures de pointe, 10 min en heures creuses.

C’est en tout 16 000 voyageurs qui sont prévus quotidiennement dans les Stanways, contre 40 000 pour le tram déjà en service.

Excepté sa capacité d’accueil, le Stanway est sensé offrir tous les avantages d’un tram pour un coût moindre, et nécessite des travaux d’infrastructure beaucoup plus légers que ceux nécessaires à la circulation d’un tram.

Il faut dire que les travaux du tram à Nancy avaient été longs, et assez douloureux.

Qu’est ce que la ligne 2 ?

Le parcours de la ligne 2, réservé aux bus Stanways passe par 5 communes, Laxou, Maxéville, Nancy, Jarville-la-Malgrange et Laneuveville-devant-Nancy. La ligne voyage entre le nord et le sud du Grand Nancy.

En tout, ce sont 39 stations qui sont réparties sur 13,5 km de voies. Environ 300m séparent une station d’une autre. Pour effectuer le trajet d’un terminus à l’autre, il faudra environ 44 minutes.

La ligne 2 est perpendiculaire à la première voie de tram et la croise à la gare, qui devient un véritable pôle de correspondances.

A cet endroit vont se côtoyer la ligne 1 (avec ses trams) et la ligne 2 (avec ses Stanways), mais aussi la plupart des autres lignes de bus du Grand Nancy.

Le trajet qu'empruntera la ligne 2 Stanway
Le parcours de la ligne 2 Stanway

Grand Nancy (l’équivalent de Metz Métropole, une communauté de communes) annonce que les avantages de cette ligne se décomposent en 2 aspects, confort et rapidité.

Pour ce qui est du confort, les stations nouvellement créées sont de véritables centres d’informations.

Il est possible d’y trouver en plus des habituels distributeurs de tickets, un point d’information sur le réseau, mais aussi des bornes d’accès à internet.

En matière de rapidité, des moyens sont mis en œuvre pour assurer l’efficacité de la ligne. Une grande partie est en effet constituée en site propre, c’est-à-dire qu’un couloir de près de 15km lui est consacré, ainsi qu’aux vélos. De plus, les bus bénéficient d’une priorité aux feux tricolores.

A la différence de Mettis, le « site propre » réservé à Stanway n’est pas systématiquement séparé physiquement des autres voies de circulation, souvent seule une signalisation au sol permet d’identifier la voie réservée. A Metz, le revêtement est différent, et le plus souvent les voies sont séparées par un trottoir.

Les travaux ont débuté en automne 2012 et se sont fait à très grande vitesse, ce dont se vante la Communauté urbaine du Grand Nancy, c’est à dire en à peine 1 an, contre 3 pour Mettis.

L’occasion de réaménager l’espace public, d’élargir quelques trottoirs, de créer du stationnement ou encore de mieux valoriser le patrimoine.

La gare devient un pôle de correspondances avec la ligne 1 du tramway, les lignes à haut niveau de service et des autres lignes de bus.

On le voit donc, les similitudes sont grandes entre Mettis et Stanway, mais les deux communautés d’agglomération se sont démarquées par l’approche.

Stanway et sa ligne 2, mises en service le 24 août.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

4 commentaires

  1. Attention votre article est « sympathique » mais maladroit !

    Le Mettis et le Stanway n’on quasiment rien en commun (sauf que c’est tout deux des bhns),surtout au niveau des travaux.
    Le Stanway n’a que 60% de sont trajet en site propre.
    Comme vous l’avez dit le Mettis a un revêtement spéciale.
    A Metz sur la quasi totalité du tracé les environs (places,rue,chaussée,parc) on était requalifiés,et les conduites souterraines aussi,ce qui n’est pas le cas a Nancy…

    Pour ce qui est du Stanway et de la refonte du réseau,d’avis d’amis Nancéiens cela a était fait sans grande concertation,peu de communication comparé a Metz (dire que les messins se plaignent lol) et très précipitamment !!

    A bon entendeurs. 😉

    1. Vous avez raison Mettis et Stanway n’ont rien en commun si ce n’est que tous les deux sont des Bus à Haut Niveau de Service. Mettis aura simplement coûté presque 4 fois plus cher que le Stanway sans pour autant être plus écolo! Au moins Nancy aura su (pour la ligne 2) ne pas donner dans la démesure et adapter sa nouvelle ligne à son nombre d’habitants et à son budget. Quant » au revêtement spécial » de la ligne du Mettis ce n’est rien d’autre que du béton. Inutile de vous parler du bilan carbone d’une telle infrastructure …. A minima c’est plus de 46000 tonnes de CO2 qui ont été déversées sur la ville de Metz. C’est tout simplement désastreux en matière d’écologie. J’en suis à me demander si la simple gratuité des transports en communs n’aurait pas été suffisante pour provoquer un report modal important. Mesure de bon sens, il me semble, que nos élus auraient pu tester avant de se lancer dans des travaux pharaoniques, onéreux et au final pas écolo !

  2. Comme la ligne 1 le STANWAY à 60 % de son territoire ensite propre. Mais niveau priorité c’est n’importe quoi. Moi qui y pratiquement tous les jours, lors du carrefour qui permet d’accéder à la staition GARE ST LEON on attend toujours deux ou trois minutes avant de passer. Mais il y a quelques en plus le STANWAY a 8 écrans d’informations et des soufflets translucides.

Laisser un commentaire

Fermer
X