Actualité locale & société

Coronavirus : 4 nouveaux cas confirmés dans le Grand Est

Suite au premier cas de Coronavirus confirmé en région Grand Est fin février, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est confirme ce dimanche 1er mars 2020 que 4 nouveaux cas ont été validés dans la région, et plus précisément dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

La compagne du premier cas confirmé dans le Grand Est

Parmi ces 4 nouveaux cas, l’ARS précise que le deuxième concerne la compagne du premier cas validé. Elle a été hospitalisée au CHU de Strasbourg, là où se situe également son compagnon, qui avait récemment séjourné en Lombardie (Italie). Agée de 32 ans, elle a été prise en charge samedi 29 février dans l’après-midi, après confirmation de résultats positifs attestant la présence du virus Covid-19 dit “coronavirus”.

Étant la compagne du 1°” cas confirmé, sur les conseils des médecins de l’ARS et de Santé publique France, la patiente était déjà confinée à son domicile depuis plusieurs jours, ce qui a permis de réduire les risques de propagation du virus.

L’état de santé de la patiente, comme celui de son compagnon, n’inspire aucune inquiétude.

Communiqué de presse de l’Agence Régionale de Santé

Une mère et ses deux enfants

Les trois autres nouveaux cas confirmés touchent la même famille, à savoir une mère âgée de 27 ans, et ses deux enfants âgés de 1 an et de 5 ans, tous trois originaires du Haut-Rhin. Ils sont actuellement hospitalisés au CHU de Strasbourg.

Toujours selon l’ARS :

Leur état de santé n’inspire également pas d’inquiétude.

Pendant les prochains jours, ces patients demeureront hospitalisés en isolement au CHU de Strasbourg pour bénéficier, comme pour le 1er cas, d’une surveillance et d’un traitement médical.

La situation en France

En tout, au moment où nous publions cet article, 100 cas ont été confirmés sur le territoire français, alors que les premiers cas ont été validés en Outre-Mer, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les îles du nord de la Guadeloupe. Au total, on dénombre 2 décès et 12 guérisons à ce stade.

La situation du Coronavirus dans le monde, zoom sur la France, au 01/03/2020. Source ici.

De multiples messages visant à comparer les effets du Coronavirus avec d’autres épidémies tentent d’éviter la panique. Si les mesures prises ont pour objectif de limiter la propagation de celui-ci en raison de son caractère très contagieux, les services médicaux rappellent que le taux de mortalité est inférieur à 3%, et que ce taux est le plus important auprès des populations traditionnellement à risque pour les infections respiratoires.

Rappel des mesures de prévention

Les recommandations concernent en priorité les personnes revenant de zones à risque, à savoir : Chine, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, régions de Lombardie, de Vénétie et Emilie-Romagne en Italie. Afin de diminuer les risques de propagation de la maladie, il leur est conseillé de limiter les contacts avec leur entourage dans une période de 14 jours suivant leur retour de voyage. En cas de sortie inévitable, le port du masque est recommandé. Un masque chirurgical est suffisant.

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une des zones à risques, il ne faut pas se rendre chez son médecin, il faut appeler le 15 en signalant son voyage. Dans ce cas également, le port d’un masque chirurgical est adapté pour prévenir la contamination de votre entourage.

Les bons gestes, pour tout le monde

Voici les réflexes incontournables à adopter pour se protéger de la maladie comme pour se protéger des autres virus qui circulent en période hivernale.

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Porter un masque quand on est malade
  • Eviter les poignées de main

Le dispositif national monte en puissance et s’adapte à la situation

Le ministère chargé de la Santé annonce qu’il anticipe dès à présent la phase épidémique et travaille sur l’ouverture de lignes supplémentaires de production de masques. Des masques chirurgicaux du stock national ont ainsi été mis en circulation.

Les 138 établissements de santé en France désignés pour la prise en charge des cas confirmés de Coronavirus COVID-19 ont reçu des dotations de masques chirurgicaux dès le vendredi 28 février 2020.

Des masques seront aussi remis aux médecins généralistes, la semaine du 2 mars 2020, pour la prise en charge de patients suspectés d’être porteur du Coronavirus COVID-19. Cette mise à disposition spécifique aux médecins sera réalisée via les pharmacies à l’aide d’un bon de retrait fourni par la caisse nationale d’assurance maladie.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X