Politique & social

Régionales 2015 : Jean Pierre Masseret risque l’exclusion du PS

J-P Masseret a décidé de maintenir sa liste au 2ème tour des élections régionales 2015 dans le Grand Est. Son discours à la presse ce 7 décembre est à consulter ici en vidéo.


Dès l’annonce des résultats du 1er tour des élections régionales, le premier secrétaire du Parti Socialiste Jean Christophe Cambadélis avait annoncé la couleur en indiquant que Jean Pierre Masseret devait se retirer dans la région Grand Est pour faire barrage au Front National.

Une décision prise par l’instance suprême du parti, le bureau national, celui-là même qui avait investi la candidature de Jean Pierre Masseret dans la région avant lancement de la campagne. Sur RTL le message était clair « il devra la respecter [NDLR : la décision]. Point. »

Dans le même temps, le candidat PS crédité de 16% des voix dans le Grand Est indiquait ne pas vouloir se retirer, une décision relayée notamment par Paola Zanetti à notre micro :

C’est quoi, le plan ?

Jean Pierre Masseret, 71 ans, actuel président de la Région Lorraine, un mandat qu’il cumule avec celui de sénateur, est probablement sur son dernier combat électoral. Après avoir martelé que le cas échéant il ne se retirerait pas entre les deux tours, il disait à 8h ce lundi 7 décembre, toujours sur RTL, que de son côté il n’avait pas été contacté par le premier secrétaire du PS bien qu’ayant veillé tardivement.

Dans le Grand Est, les discussions vont bon train et Jean Pierre Masseret réunit ce matin ses différentes têtes de liste pour faire le point sur la situation. Dans la balance, on trouve pêle-mêle le respect des électeurs de gauche, de l’ego politique, le difficile choix de ne pas avoir de gauche représentée pendant 6 ans dans la région, les intérêts individuels des colistiers, les reports potentiels de voix, le poids de la responsabilité…

Au vu de l’entêtement affiché depuis quelques heures par Jean Pierre Masseret, il n’est pas certain que ses colistiers puissent le faire changer d’avis. Le choix, s’il ne tient pas compte de l’avis de l’instance de pilotage du parti, semble cornélien. Ce à quoi il faut désormais ajouter le début de pugilat interne avec Paris.

La situation étant prévisible depuis des semaines, on peut se demander au final quel était le plan du PS, ou si même le scénario avait été évoqué sérieusement. Car en surface, on voit mal ce que les candidats socialistes dans le Grand Est ont à gagner en s’opposant à la ligne politique du parti, et en portant potentiellement la responsabilité de la victoire du parti d’extrême droite dans la seule région où le PS ne s’est pas retiré pour leur faire barrage.

Appelés à se retirer de toutes part, y compris par leurs propres soutiens socialistes en région (Mathieu Klein au conseil départemental 54, Roland Ries le maire de Strasbourg, Aurélie Filipetti et tout dernièrement Dominique Gros le maire de Metz), la pression est grandissante sur Jean Pierre Masseret.

S’ils persistent et signent, Jean Pierre Masseret et l’ensemble de ses colistiers risquent l’exclusion du parti socialiste.

Une conférence de presse est prévue à 12h30.

Rubriques
Personnalité(s) :

Sur le même thème

3 commentaires

  1. SVP , Monsieur Masseret , obéissez à l’ordre du PS , retirez -vous , vous ne souhaitez pas , au niveau de la Région , le même désastre qui s’est passé à Hayange quand votre successeur n’a pas retiré sa liste et , donc , que le FN est passé

  2. Avec en plus des gens qui doivent se sentir mal dans leurs baskets comme Richard Liogier, 1er adjoint de Dominique Gros et colistier de Jean-Pierre Masseret… De quel côté de la force va t’il basculer ?

  3. En France, il a y a maintenant 30 % FN, 30 % à droite, 30 % à gauche et 10 % indéfinis : il serait temps que les politiques travaillent ensemble comme les gens vivent ensemble dans la vraie vie. Alors messieurs de droite et gauche, si vous voulez battre le FN, travaillaient ensemble et non les uns contre les autres. La seule stratégie gagnante est alors la fusion. La fusion ne vous empêchera pas d’avoir vos propres idées ensuite comme les gens dans la vraie vie.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X