Actualité locale & société

Décrochage scolaire : appel au don d’ordinateur inutilisé

L’apprentissage scolaire a été parfois lourdement touché par le confinement. Certains enfants ne retourneront pas à l’école avant la rentrée de septembre. Ceux qui, privés d’ordinateurs, ne peuvent pas suivre les cours à distance, creusent ou accélèrent leur retard. A Metz et dans le pays messin, une initiative fait appel à la solidarité en se proposant de récupérer les ordinateurs inutilisés pour les fournir à ces enfants.

Tours d’ordinateur, écran, souris ou clavier qui font défaut à ces enfants d’un côté sont parfois remisés dans un placard dans d’autres familles, ou dans les entreprises.

Réunis autour du Samu Informatique, et face à ce constat, plusieurs structures se sont alliées afin de trouver une solution rapide pour monter une chaîne de solidarité à laquelle chacun peut participer : CCAS de Metz – Motris – Écomédiance – Samu Informatique – Association « La Courte Échelle » – LuxC Immo – JCD Groupe – Metz Mécènes Solidaires.

Les ordinateurs collectés sont acheminés au Samu Informatique qui, bénévolement, les remet en état et les paramètre pour une bonne utilisation, puis les livre ensuite à des familles dans le besoin.

Si vous souhaiter faire don de tours d’ordinateurs, d’écrans, de souris ou de claviers, envoyez un mail Martial Morvan de l’association Samu Informatique, à cette adresse : m.morvan@samu-info.com

La collecte est ouverte aux particuliers comme aux professionnels. Le processus est simple : ressortir son matériel inutilisé, puis envoyer un e-mail avec la liste de ce matériel. Le geste est peu coûteux en temps, mais son impact est important pour les enfants et leur avenir.

L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde.

Nelson Mandela

Une facture numérique à combler au-delà de la crise du coronavirus

La crise du Covid-19 a fragilisé de nombreuses personnes. Elle a mis en lumière, mais aussi creusé les inégalités sociales et numériques. Privés de moyens d’accéder aux contenus et au suivi pédagogique proposés par leurs écoles ou accessibles en ligne sur différentes plateformes, des enfants font face à un « trou » de plus d’un trimestre dans leur apprentissage scolaire.

La diversité des situations implique parfois qu’une famille, équipée d’un seul ordinateur, ne puisse pas (ou difficilement) « partager » suffisamment cette seule ressource informatique au sein d’une fratrie, alors même que les parents eux-même ont également besoin d’utiliser l’ordinateur familial. Un second matériel à disposition permettrait, dès lors, de faciliter

La rentrée de septembre, encore difficile à envisager au sortir de la période de confinement, fera très probablement appel à l’enseignement à distance. Dans certaines écoles, c’était déjà le cas dans la mesure où ces contenus pouvaient être accessibles via internet. Le besoin en équipement dépasse donc les seules périodes de confinement et de déconfinement.

Rubriques

Sur le même thème

Un commentaire

  1. Nous avons souvent un vieil ordinateur ou une vieille tablette que l’on utilise plus. Il faut savoir que ça peut servir à d’autres personnes après une simple mise à niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X