Actualité locale & société

Météo et canicule de l’été : le point par Météo France

Enfin une vraie période estivale !

Jusqu’à présent l’été s’était montré plutôt avare de chaleur en Lorraine comme le montrent bien les chiffres de Metz, station pour laquelle Météo France dispose d’une longue série d’observations, ce qui permet de faire des comparaisons sérieuses.

Tout avait pourtant bien commencé le 04 juin où nous atteignons 30°6 (précédent record 30°0 en 1947) , et, en fin de mois nous franchissons de nouveau trois fois la barre des 30° les 26, 27 et 28.

Tout se gâte en juillet puisque nous ne dépassons 30° que le 5. On frôle la barre des 30° le 12/07 avec 29°9 puis le thermomètre s’obstine à ne plus remonter, jusqu’à l’embellie bien éphémère du 2 août où l’on culmine à 30°7. Et il faut attendre le 18 août, quasiment la phase finale de l’été, pour repasser de nouveau au dessus de 30 dg.

Au total nous aurons eu 10 jours avec plus de 30° (en comptant ces derniers jours qui font remonter sensiblement le chiffre de 2011), la moyenne se situant à 11 jours. Cela nous met loin des étés 2003 et 1947 et leurs 30 jours où l’on atteint ou dépasse 30° l’après midi….

Canicule ?

Enfin cette fois la chaleur est là, et même bien là, avec des records qui, s’ils ne sont pas caniculaires comme dans le sud de la France, n’en sont pas moins réels pour notre région.

Tout d’abord, les nuits ne sont pas fraîches du tout. Le thermomètre ne descend pas en dessous de 20°5 dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 août (précédent record 18°5 en 1992), 19°7 dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22 (précédent record 19°0 en 1989) et 19°3 dans la nuit de lundi à mardi 23 (précédent record 17°9 en 1994).

Ensuite les après midi sont particulièrement chaudes : 31°5 le 21 (c’est un record, le précédent étant de 31°3 en 1997), 33°6 le 22 (précédent record 31°7 en 1991). Compte tenu des nuages plus présents ce jour ce sera plus difficile d’avoir un nouveau record pour le 23 (record actuel à 31°0 en 1950).

Cette vague de chaleur arrive bientôt à sa fin et, sans renouer avec la fraîcheur de juillet, d’ici la fin de semaine nous aurons perdu quasiment une dizaine de degrés…

[NDLR] : quant aux prévisions qui parlaient, à la fin du printemps, de l’arrivée de la canicule du siècle… ce ne semble pas être prévu pour cette année !


Source : Météo France – JL Rossignol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page