Pic de pollution en Moselle : vitesse réduite de 20km/h

La préfecture de Moselle a pris un arrêté suite au pic de pollution de l’air relevé en Moselle.

Des mesures sont imposées à compter de ce vendredi 9 février 2018.

La préfecture ordonne l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les axes autoroutiers et chaussées à voies séparées de 20 km/h sans descendre en dessous de 70km/h. Elle interdit le brûlage des déchets verts à l’air libre, l’écobuage, le brûlage des résidus agricoles et des déchets forestiers, les travaux générateurs de poussières (chantier de démolition,…) sur les chantiers.

La préfecture interdit l’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage.

Photo : libre de droits

A lire dans la même rubrique :

Déjà 4 commentaires

  1. Francis

    Pas très orthodoxe cette prase: « La préfecture interdit l’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage est interdite. »

    Répondre

Laisser un commentaire