Actualité locale & société

Nouveau passage souterrain de la Gare de Metz : accessible dès la Nuit Blanche 5

La prolongation du passage souterrain de la Gare de Metz a été inaugurée ce mardi 25 septembre 2012. Un chantier d’un an pour une nouvelle voie qui sera ouverte au public dès le 5 octobre 2012, à l’occasion de la Nuit Blanche 5.

Pour plus d’informations sur l’intégralité du chantier du passage souterrain consultez notre article précédent.

La prolongation du passage souterrain de la Gare de Metz

Le Maire de Metz, Dominique Gros, le Président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl accompagnés de Alain Autruffe, Directeur régional de la SNCF et de Philippe Griffet, Chef du service des projets d’investissement de Réseau Ferré de France, s’étaient donnés rendez-vous pour présenter pour la première fois cette nouvelle ouverture de la Gare sur le quartier Amphithéâtre.

L’objectif principal est bien là. Avec les projets d’aménagements du quartier situé à l’arrière de la gare, et évidemment le Centre Pompidou-Metz, la volonté était d’ouvrir un peu plus l’espace et d’offrir un nouvel accès à ce quartier. Les élus ont exprimé leur enthousiasme face à cette ouverture au public imminente, prévue le 5 octobre pendant la Nuit Blanche.

Le projet de taille a demandé un travail minutieux et a dû faire face à quelques contraintes.

« Il a fallu sécuriser le trafic ferroviaire tout en restituant l’espace de circulation nécessaire. » explique Dominique Gros.

Une démarche que Jean-Luc Bohl estime « archéologique », au vue de la conservation de la faïence d’origine et de la frise qui décore le passage.

« Les passants seront certainement intéressés et surtout impressionnés comme nous le sommes par la qualité de cette restauration. » Jean-Luc Bohl.

Jean-Luc Bohl a d’ailleurs profité de son intervention pour rappeler son souhait de baptiser la Gare du nom de Jean Moulin, pour honorer ce personnage important de l’histoire de France, mort justement dans cette Gare.

Pour plus d’informations sur cette période de l’histoire, consultez notre dossier spécial en cliquant ici.

[nggallery id=136]

Un hommage à deux personnes qui ont marqué l’annexion

Les passages souterrains de la Gare ont également été baptisés à cette occasion, pour rappeler à la mémoire collective les noms de deux personnalités importantes de la période de l’annexion à Metz.

Ce choix a pour objectif de valoriser la place qu’a pris Metz dans cette période historique et de saluer les personnages dont la ville peut être fière.

Ainsi, le passage côté arrivée (direction Dépose-Minute Gare Sud), prend le nom de Adrienne Thomas, jeune fille juive, née en 1897, et qui s’est engagée volontairement comme aide-soignante en 1915 et 1916. Née de parents Berlinois, la jeune femme a passé son enfance et sa jeunesse à Metz.

Dans les années 1930, elle a publié « Catherine Soldat », où elle raconte la Ville de Metz sous l’annexion, et son expérience en tant que juive en Moselle. Son livre a rencontré un vif succès à travers le monde.

Quant au nouveau passage prolongé, il est baptisé du nom de Jürgen Kroger, architecte allemand né en 1856 et mort en 1928. Il est l’auteur de la Gare de Metz, commandée par l’Empereur Guillaume II. L’architecte a également participé à la construction de la poste centrale de Metz, et est devenu conseiller de l’Empereur en architecture.

Deux nouvelles plaques ont été apposées à l’entrée de chaque passage, rappelant en quelques mots l’histoire de ses deux personnages.

Ce mardi 25 septembre 2012, les élus locaux ont dévoilé au grand jour le nouveau passage souterrain de la Gare de Metz, qui sera accessible au public à partir du 5 octobre prochain.

Sur le même thème

3 commentaires

Laisser un commentaire

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X