Sports & loisirs

Canicule : guide de survie pour The Mud Day à Amnéville ce week-end

La canicule s’est emparée de la France et c’est entre autre toute la Lorraine qui est placée en vigilance orange. Ce week-end des 4 et 5 juillet 2015, Météo France annonce des températures largement supérieures à 30°C. Et ce week-end, c’est aussi The Mud Day, la célèbre course à obstacles, à Amnéville.

Alors, comment les quelques 9000 participants vont-ils faire pour profiter de cet événement dans les meilleures conditions ? Voici quelques conseils pratiques qu’il est préférable d’appliquer si vous ne voulez pas que cette course soit un calvaire.

Photo Pierre Alessandri / ASO - The Mud Day Metropole Nice Cote D'Azur 2015 - 20/06/2015 - Nice - France - Des Mud Guys sur l'obstacle TOUCH THE SKY
Photo Pierre Alessandri / ASO – The Mud Day Metropole Nice Cote D’Azur 2015 – 20/06/2015 – Nice – France – Des Mud Guys sur l’obstacle TOUCH THE SKY

Guide de survie

S’hydrater autant que possible

Cela peut paraître simple, c’est pourtant le conseil n°1 : boire de l’eau.
En plein effort et au-delà de 30°C, le corps humain peut dépenser jusqu’à 3 litres et demi d’eau par jour, et un peu plus de 2 litres pour une personne de taille moyenne dans un climat tempéré.

Il ne faudra donc pas lésiner sur les pauses pour boire de l’eau autant que possible, même en-dehors des pauses de ravitaillement et sans soif, pour éviter déshydratation, vertiges ou encore malaises.

  • Quelques jours avant la course, il est conseillé de boire de l’eau riche en magnésium et de privilégier les fruits et légumes gorgés d’eau, crus (concombre, pastèque, courgette, tomate, laitue)
  • Avant et pendant la course, ne pas hésiter à boire autant que possible. L’eau ne doit cependant pas être trop fraîche pour éviter tout risque de choc de température
  • Au-delà d’une heure d’effort, il est recommandé (si possible) de boire salé
  • Continuer à boire et à s’hydrater après l’effort est tout aussi important

Éviter l’insolation

  • Si le coup de soleil semble inévitable, il est nécessaire de tout faire pour éviter l’insolation. Cela passe donc par le port d’une casquette, et ce peu importe votre masse capillaire
  • Utilisez une crème solaire qui résiste à l’eau avec un indice assez fort, cela permettra de réduire les coups de soleil
  • Certains vêtements bloquent les UV. Les collants et manches longues sont recommandées

Éviter l’hydrocution

C’est déjà vrai en temps normal, ça l’est d’autant plus lorsque l’on passe d’environ 3°C à plus de 30°C en peu de temps : l’hydrocution peut faire des dégâts et même conduire à l’arrêt cardiaque.

Avant chaque passage dans l’eau, ou plus radicalement dans le Snowhall et dans le bain d’eau glacée, il est préférable d’habituer son corps à la différence de température avant de se jeter tête baissée vers l’obstacle. Pensez à faire une pause avant et à arroser votre nuque, votre corps et votre tête avant de vous lancer.

Quoi qu’il arrive, écoutez votre corps, ne prenez pas de risque et si la fatigue se fait trop ressentir, faites des pauses.

Bon courage à tous les participants du Mud Day !

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr