Politique & social

Moselle : point d’accueil pour aider les femmes victimes de violences conjugales

Depuis le début du confinement imposé en raison de l’épidémie du coronavirus, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs pour aider les femmes victimes de violences conjugales. Dispositif d’alerte dans les pharmacies, accueils téléphoniques, plateforme en ligne…

En Moselle, un point d’accueil éphémère a été mis en place le 22 avril 2020 au Carrefour Géric de Thionville.

Photo : Libre de droits

D’autres départements dans le Grand Est ont mis en place des points d’accueils éphémères pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales : l’Aube et la Marne qui accueillent respectivement au Carrefour l’Escapade et au Carrefour Croix-Dampierre.

Des projets sont en cours de déploiement dans d’autres départements.

Ces espaces, au sein des centres commerciaux, permettront aux femmes victimes de violences intra-familiales d’être reçues par des associations spécialisées telles que Solidarité femmes ou le centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF).

Les associations assureront des permanences afin d’écouter, orienter ou accompagner dans leur mise à l’abri les femmes victimes de violences.

La liste, par département, des associations chargées de l’accompagnement des femmes victimes de violences est disponible sur le site de la préfecture du Grand-Est : https://www.prefectures-regions.gouv.fr/grand-est/Region-et-institutions/L-action-de-l-etat/Egalite-femmes-hommes/Coronavirus-Lutte-contre-les-violences-intrafamiliales

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X