Actualité locale & société

Moselle : 43 médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite

De nombreux Mosellans figurent parmi les promus du 1er janvier 2021 dans l’ordre national de la Légion d’honneur et l’ordre national du Mérite.

Parmi les 43 décorés de la Légion d’honneur : 1 commandeur et 14 chevaliers. Les médaillés pour l’ordre national du Mérite sont au nombre de 3 officiers et 25 chevaliers.

Source : Monnaie de Paris

Liste des médaillés

Légion d’honneur

Au grade de commandeur

  • Mme Catherine Barthélemy, présidente-fondatrice d’une entreprise spécialisée en manutention et location de chariots élévateurs

Au grade de chevalier

  • Mme Angélique Alberti, responsable de l’unité départementale Moselle de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, DIRECCTE Grand Est
  • M. François Braun, praticien hospitalier, chef du pôle urgences et médecine polyvalente du centre hospitalier régional CHR Metz Thionville, président d’une association professionnelle de médecine d’urgence
  • M. Thierry Caps, praticien hospitalier du département d’anesthésie réanimation d’un centre hospitalier
  • M. Pierre Cruciani, commissaire divisionnaire de police
  • Mme Sophie Ferrant, responsable d’un centre d’accueil de jour d’une association caritative
  • M. Gabriel Giacometti, directeur de la clinique Claude Bernard à Metz
  • Mme Elisabeth Gloaguen, directrice coordinatrice générale des soins et cheffe du pôle stratégie et projet du centre hospitalier régional CHR Metz-Thionville
  • M. Christian Mercuri, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Metz
  • M. Jonathan Metz, président-directeur général d’une entreprise de fabrication de verre à Sarreguemines
  • M. Jean Pouaha, praticien hospitalier du CHR Metz-Thionville, dermatologue (à titre posthume)
  • M. Philippe Prévost, président-directeur général d’une société de fabrication d’équipements militaires et de sécurité civile
  • Mme Carol Thil, cheffe d’entreprise, présidente d’une association locale d’expansion économique et commerciale à Thionville
  • M. Philippe Tireloque, directeur départemental de la sécurité publique de la Moselle à Metz, coordinateur zonal Est
  • M. Sylvain Welling, médecin généraliste (à titre posthume)

Ordre national du Mérite

Au grade d’officier

  • Mme Claude Dulamon, sous-préfet de l’arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle
  • M. Thierry Hégay, sous-préfet de l’arrondissement de Thionville
  • Mme Marie-Odile Saillard, directrice générale du centre hospitalier régional Metz Thionville

Au grade de chevalier

  • M. Farid Arezki, praticien hospitalier, chef du service d’anesthésie réanimation du centre hospitalier de Sarreguemines
  • Mme Sylvie Bigaré, infirmière libérale, vice-présidente d’une communauté professionnelle territoriale de santé
  • M. Christophe Berthelot, président de section d’une chambre régionale des comptes
  • M. Mohamed Boukayouh, directeur général adjoint d’une association de lutte contre la précarité
  • M. Philippe Brendel, responsable de la collecte des déchets d’un syndicat mixte
  • Mme Isabelle Caillier, née Chassard, médecin spécialiste en santé publique, directrice générale du centre hospitalier intercommunal Forbach Saint-Avold
  • M. Pierre Cordier, chef cuisinier, traiteur à Sarreguemines
  • Mme Elise Descamps, journaliste bénévole, engagement pour la défense du journalisme pigistes (décret 2020)
  • M. Sébastien Gette, chef du service de réanimation du CHR Mercy
  • M. Michel Gocel, directeur général d’une association de lutte contre l’exclusion à Metz
  • Mme Emeline Haus, directrice d’une association en faveur du bien-être des seniors
  • Mme Laurence Herr, née Grimmer, directrice d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, Sainte-Madeleine à Thionville
  • Mme Lamia (Namia) Himer, déléguée territoriale de l’ARS Grand Est en Moselle
  • M. Hubert Jupin, masseur-kinésithérapeute à l’hôpital de Dieuze, secrétaire général du conseil départemental de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes de la Moselle
  • M. Olivier Krumbholz, entraîneur de l’équipe de France féminine de handball
  • Mme Agnès Lehair, née Mathieu, directrice d’un centre départemental d’information sur les droits des femmes et des familles, présidente d’une association sportive départementale
  • Mme Martine Louis, attachée d’administration de l’Etat à l’état major de la direction départementale de la sécurité publique de la Moselle à Metz
  • M. Régis Moreau, directeur général d’un centre hospitalier
  • Mme Carine Perrin, née Klipo, directrice d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • M. Claude Poesy, président d’une association mémorielle
  • M. Daniel Seyer, artisan boulanger, président d’une fédération professionnelle
  • M. Robert Varoqui, vice-président et trésorier d’associations mémorielles
  • Mme Emilie Saint-Pol Ledoux, née Saint-Pol, infirmière faisant office de cadre de santé dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • Mme Josette Toffolini, membre bénévole d’une association départementale de lutte contre l’exclusion
  • M. Thierry Weizman, médecin du sport, président d’un club de handball

2 commentaires

  1. Moi je trouve au contraire que cette distinction n’a plus aucun sens. Elle a été décernée à mon grand-père pour ses activités dans la résistance durant la 2e guerre mondiale. Et pourtant, à l’époque, tous ne l’ont pas eu, alors que beaucoup de soldats et résistants l’auraient méritée. C’est une récompense pour services exceptionnels rendus à la nation.
    Alors quand je vois dans la liste qu’il suffit d’avoir une entreprise de chariots élévateur ou de gérer une association et paf, on vous colle la légion d’honneur… c’est tout aussi ridicule qu’insultant pour les personnes méritantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr