Actualité locale & société

Centre Pompidou-Metz : plus de 330 000 visiteurs

En 2018, le Centre Pompidou-Metz a accueilli 332 500 visiteurs.

Pendant le premier trimestre de l’année, l’établissement a vécu au rythme de la Saison Japonaise, débutée en 2017.

Au sein de l’architecture de Shigeru Ban et Jean de Gastines, l’ensemble des espaces du Centre Pompidou-Metz ont présenté la scène artistique contemporaine à travers trois expositions Japan-ness. Architecture et urbanisme au Japon depuis 1945, Japanorama. Nouveau regard sur la création contemporaine, Dumb Type. Actions + réflexions et une riche programmation de spectacles vivants.

Au total, 272 800 visiteurs, spectateurs sont venus au Centre Pompidou-Metz pour la Saison Japonaise.

En février, l’exposition L’Aventure de la couleur. Œuvres Phares du Centre Pompidou a proposé une exploration thématique de la couleur appréhendée comme un vecteur d’émotions et de sensations ou comme un support infini de réflexions sur la matérialité de la peinture.

C’est une véritable traversée de la couleur qui a été offerte aux visiteurs avec de grandes installations immersives, dès le parvis avec Environnement Chromatique de Carlos Cruz Diez, conçu en partenariat avec le festival Constellations de Metz, dans le Forum avec le Pénétrable Jaune de Jésus-Rafael Soto et dans les galeries avec la Dream House et The Well-Tuned Piano de La Monte Young et Maria Zazeela ou encore un Voyage au travers la couleur, performance culinaire festive et participative, qui a été proposée par Antoni Miralda et Dorothée Selz.

La couleur a été une véritable porte d’entrée dans l’histoire de l’art pour le jeune public avec l’Atelier d’aquarelle dans l’eau de Sarkis et la création d’une nouvelle visite en famille « Tout est doux avec doudou » pour les 18 mois-3 ans et leurs parents.

Au printemps, l’exposition Couples modernes organisée en collaboration avec le Barbican Centre, Londres a reçu un très bel accueil presse et a connu un grand succès public avec plus de 91 000 visiteurs, soit une moyenne de 922 visiteurs par jour.

Cette grande exposition interdisciplinaire a permis de découvrir plus de quarante couples de créateurs à travers plus de neuf cents œuvres et documents. Elle a interrogé le processus créatif généré par les relations
amoureuses des artistes de la première moitié du XXe siècle, époque marquée par deux guerres, l’avènement de grandes utopies et les prémisses de l’émancipation féminine.

Les œuvres de peintres, sculpteurs, musiciens, chorégraphes, écrivains ou encore architectes et designers ont été mises en dialogue, révélant complicités, rivalités et influences. Cette exposition est à découvrir au Barbican Centre Londres jusqu’au 27 janvier.

Depuis cet automne, l’exposition Peindre la nuit transforme les visiteurs en noctambules avec le thème de la nuit dans la peinture moderne et contemporaine. Source d’inspiration majeure de l’histoire de l’art, la nuit demeure encore un terrain d’expériences fécond dans l’art contemporain.
Une fois par mois, des nocturnes sont proposées.

Après un programme musical présenté devant les œuvres par le Conservatoire Gabriel Pierné de Metz Métropole, un ou plusieurs invités tel que Michaël Fœssel, Trinh Xuan Thuan, Alban Richard, révèlent chacun à leur manière un visage de la nuit.


Source : Centre Pompidou-Metz

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X