Politique & social

Moselle : focus sur les candidats à la présidence du département

Le second tour des élections départementales s’est déroulé dimanche 27 juin 2021 et déjà les candidats pour la présidence du département font campagne pour rassembler des voix. Ils seront élus par leur pair jeudi 1er juillet 2021 à 10h. 

Jean FRANÇOIS, Jean-Luc BOHL et le président sortant du département Patrick WEITEN sont en campagne. Ils vont peut-être être rejoints par Marie-Louise KUNTZ et Julien FREYBURGER. Ces deux potentiels candidats ne se sont pas encore déclarés officiellement. 

Tour d’horizon des candidats

Jean-Luc BOHL

Jean-Luc BOHL, 61 ans, par deux fois président de Metz Métropole, maire de Montigny-lès-Metz pendant 20 ans a déjà effectué deux mandats à la Région. 

S’il est élu jeudi 1er juillet 2021 comme président du département, il abandonne son poste à la mairie de Montigny-lès-Metz.

« Ma candidature est réfléchie. Je crois qu’il faut savoir saisir les opportunités. C’est le bon moment pour moi et le département a besoin d’un souffle nouveau, d’une nouvelle gouvernance plus apaisée et collective pour faire entrer le département de la Moselle dans la cour des grands.”

Jean-Luc BOHL, maire de Montigny-lès-Metz

Jean-Luc BOHL souhaite développer la filière hydrogène sur le territoire comme celle des big data. Il aimerait également travailler avec tous les territoires du département et tisser des liens avec les autres départements qui constituent l’ancienne Lorraine afin d’approcher la nouvelle Collectivité Européenne d’Alsace. 

Il défend sa candidature au micro de Tout-Metz et y expose ses idées pour le département :

Jean FRANÇOIS

Jean FRANÇOIS est lui, l’aîné des candidats avec ses 71 ans. Cet ancien professeur d’histoire-géographie a été maire de la commune de Saint-Jure (canton du Saulnois) pendant 18 ans. Il a également été conseiller général de 2001 à 2015 dans le canton de Verny et depuis 2015, occupe le poste de conseiller départemental du canton des Coteaux de Moselle.

“Je vais travailler pendant 5 mois avec les conseillers départementaux pour voir ce qui marche ou non de l’ancienne mandature. En décembre je proposerai mon programme pour 2022-2027. Egalement, je souhaite que des conseillers départementaux prennent la tête de différentes branches adjointes au département comme Moselis ou Moselle Attractivité. “

Jean FRANÇOIS, vice président au Conseil Départemental de la Moselle

Il revendique donc sa connaissance de l’institution départementale, ce qui ne l’empêche pas de vouloir revoir son système de gouvernance et de fonctionnement. Le candidat à la présidence du département déclare ne vouloir faire qu’un seul mandat. Il ne souhaite ni fracture, ni rupture mais de la transparence et se dit d’une détermination tranquille comme il en fait part au micro de Tout-Metz :

Patrick WEITEN 

Patrick WEITEN est le président sortant du département. Il se représente pour un troisième mandat à la barre de l’institution départementale. Il a été maire de Yutz pendant 15 ans et a exercé en tant qu’ingénieur. Il a également été député entre 2016 et 2017. A 67 ans, il se place entre Jean-Luc BOHL et Jean FRANÇOIS. 

“ Je veux m’inscrire dans la continuité des actions menées pendant mes deux derniers mandats. Je me sens investi d’un nouveau devoir pour les mosellans et la Moselle. La Moselle doit encore travailler pour obtenir la place qui lui revient dans la compétition entre les territoires.”

Patrick WEITEN, président sortant du département de la Moselle

Patrick WEITEN défend son bilan au micro de Tout-Metz tant dans ses dimensions économiques et financières que politiques et sociales.

D’ailleurs, s’il est élu président du département, toutes les commissions thématiques seront présidées non par un vice-président mais par un conseiller départemental du territoire concerné. Il souhaite sortir la Moselle de la crise sanitaire, développer le tourisme, l’agriculture, les structures de santé comme les Ehpads et la vie associative. 

En 2015, il n’avait personne en face de lui pour le 3ème tour des élections départementales. En 2021, un lot de concurrents est déterminé à prendre sa place.

Le président du département va être élu par l’assemblée départementale jeudi 1er juillet 2021 au matin pour un mandat de 6 ans, et 8 mois pour ne pas venir perturber les élections présidentielles. Il lui faut 28 voix sur 54 pour l’emporter.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page