Actualité locale & société

L’EREA, établissement scolaire adapté à Verny ferme définitivement ses portes

L’avenir du collège-lycée de l’EREA, Etablissement Régional d’Enseignement Adapté, de Verny (Moselle) était scellé depuis déjà quelques semaines.

Thérèse Gansoinat-Ravaine, maire de la commune, a été informée de cette fermeture définitive à la rentrée 2018 lors d’un conseil d’administration extraordinaire organisé avec la directrice de l’EREA il y a quelques jours.

L’académie Nancy-Metz a confirmé l’information, officiellement, ce mercredi 17 janvier 2018.

L’EREA, Etablissement Régional d’Enseignement Adapté, à Verny ferme ses portes à le rentrée 2018

L’EREA, comprenant un collège, un lycée et un internat, fermera définitivement ses portes à la rentrée 2018. L’académie Nancy-Metz l’a annoncé officiellement mercredi 17 janvier 2018.

Le rectorat justifie cette fermeture par le manque d’élèves. Actuellement, selon la maire de Verny, 63 élèves occupent l’établissement alors que sa capacité d’accueille est d’environ 120 élèves.

Dès la rentrée 2018, les élèves devraient intégrer le lycée du BTP de Montigny-les-Metz, un très bon établissement selon la maire, qui précise

« mais ces jeunes ont besoin d’un enseignement adapté, ils ont besoin d’être accompagnés beaucoup plus que d’autres élèves et je doute fort du résultat. »

En effet, les jeunes élèves du collège-lycée de Verny sont accueillis très souvent en raison de difficultés sociales ou souffrant d’un léger handicap.

Une centaine de personnes seraient concernées par la fermeture de l’EREA. Leur sort n’a pas encore été décidé. Une réunion est prévue avec la Directrice de l’établissement dans la semaine du 22 janvier 2018. De plus, 4 hectares de terrain seront à l’abandon.

L’EREA de Verny proposait 4 formations à ses élèves : la maçonnerie, la peinture, la menuiserie et la métallerie.

Rubriques

Sur le même thème

2 commentaires

  1. Que se passe-t-il ? Baisse du nombre d’élèves dans l’académie. Regardons de plus près les effectifs en lycée, en lycée pro et Erea. Rien ne change en lycée, les vannes sont grandes ouvertes, plus il y a d’élèves plus les proviseurs touchent des primes. 35 élèves par classes voire plus, même pas peur ! Les profs n’ont qu’à gérer ?. En lycée professionnel forcément, les chiffres baissent, alors on recrute partout, partout partout y compris dans les Erea… Et évidemment les profs n’ont qu’à gérer…. ? Et les pauvres Erea ferment par manque d’effectif. ? Conclusion 1/3 des élèves ne sont pas à leur place et n’auront pas la possibilité de réussir une formation à leur niveau…. L’état détruit le système éducatif pour que plus tard il puisse faire ce qu’il veut avec des personnes non qualifiées et malléables à souhait. Deux propositions d’emploi sinon en supprime les allocations chomage. Bel avenir pour nos enfants.

  2. Je suis un ancien eleve de verny j ai eu mon diplome grace aux personnes qui m on bien antourer merci alors puisque maintenant c est la fin de l acompagnement adapter on est des etres humains tout sa pour rien l enseignement va vers la fin je trouve sa vraiment triste

Laisser un commentaire

Fermer
X