Actualité locale & société

Un drone survole la centrale de Cattenom : EDF porte plainte, Greenpeace se défend

Dans le courant du mois d’octobre 2014, 7 centrales nucléaires, dont celle de Cattenom, en Moselle, ont été survolées par des drones en France. EDF a porté plainte contre x. Sur son site internet, Greenpeace nie toute implication et demande une enquête.

centrale cattenom
Centrale nucléaire de Cattenom – Photo : Focalize pour Tout-Metz.com

La présence d’un drone a été détectée par les équipes de surveillance de la centrale nucléaire de Cattenom le 14 octobre 2014. Si EDF assure que

« Ce survol n’a eu aucune conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations »

, la direction a tout de même porté plainte auprès de la gendarmerie de Hettange-Grande, en Moselle, 3 jours après les faits.

En France, près de 10 cas similaires ont également été détectés, notamment à Bugey, Nogent-sur-Seine ou encore Chooz.

Sur son site internet, Greenpeace a tenu a démentir toute implication dans ces différents survols, assurant que pour chaque action, l’organisation agissait toujours « à visage découvert » :

« « Greenpeace tient à démentir toute implication dans ces survols de drones », explique Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France. « Pour chacune de ces actions, Greenpeace agit à visage découvert et revendique ses actes. Ce fut le cas en 2012 lors, successivement, d’un survol de La Hague par un drone ou de la centrale du Bugey par un paramoteur. Ce qui se passe avec ces nombreux survols est très inquiétant. Nous demandons au Haut fonctionnaire de défense et de sécurité une enquête sur la sécurité aérienne des sites nucléaires. »

Greenpeace s’inquiète également de n’avoir toujours aucune explication au sujet de ces survols et ajoute :

« « Nous sommes très inquiets de la survenue et de la répétition de ces survols suspects sans qu’aucune réponse sur leur origine ne soit fournie ni par EDF ni par les forces de l’ordre » , explique Yannick Rousselet. « Les délais entre la survenue de ces survols et le dépôt de plainte par EDF et l’absence d’information sur certains des sites survolés laissent vraiment interrogatifs »« 

La centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, a été survolée par un drone le 14 octobre 2014. EDF a porté plainte.

Rubriques

Sur le même thème

2 commentaires

  1. Pourquoi n’abattons pas ces drones lorsqu’ils survolent un endroit interdit? je pense que ça calmerait vite leurs propriétaires et ils verraient ainsi que la sécurité est effective.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X