Economie & emploi

Vos dons investis à 100% dans des projets environnementaux et sociaux sur Metz Métropole, c’est possible

« S’assurer que son don soit investi sur son propre territoire, parmi une liste de projets locaux sur le thème environnemental et/ou social dont la solidité et la pertinence ont été évaluées au préalable par une équipe locale. »

Voici en résumé ce que propose aux donateurs particuliers (donnant à titre privé), le fonds de donation territorial Metz Mécènes Solidaires, en lançant un appel aux habitants déjà généreux ce 28 novembre 2019.

« Flécher les dons pour une utilisation autour de chez nous »

Le concept, qui a déjà convaincu 43 entreprises 1 en 2 ans et auprès desquelles Metz Mécènes Solidaires a collecté 340.000€ en 2019, se tourne maintenant vers les particuliers afin de les inviter, lorsqu’ils donnent, à orienter leurs dons vers des projets de leur territoire évalués et sélectionnés pour eux par le fonds territorial.

Une sorte de « don en circuit court« , qui offre l’avantage de soutenir des projets et une dynamique dont les retombées sont mécaniquement locales. André Heintz, président du fonds Metz Mécènes Solidaires explique à notre micro, les avantages d’un tel choix :

Comment ça marche ?

En même temps qu’il rassemble les dons, le fonds Metz Mécènes Solidaires recherche et étudie chaque année les demandes proposés au cours de 4 appels à projets locaux. Ce travail permet de s’assurer de la qualité des projets, autant que d’éviter aux donateurs de passer un temps important à trouver des projets viables à soutenir. Si la bienveillance est de mise, le comité de sélection de Metz Mécènes Solidaires reste exigeant sur la qualité des projets avant de les retenir et de les accompagner.

Pour être soutenu, un projet doit satisfaire à certaines conditions, notamment être pérenne, réaliste, d’intérêt général, ne pas concurrencer directement le secteur privé, son retour sur investissement (local) doit être sociétal et/ou environnemental, et ses retombées doivent être positives pour le territoire.

Une fois retenu, un projet est alors accompagné par des experts pour parfaire son élaboration, financé et/ou supporté grâce aux dons à hauteur des besoins de lancement, puis promu et suivi par le fonds, ses administrateurs, ses entreprises donatrices et ses donateurs particuliers.

Du côté des porteurs de projets, le système territorial est pratique et le gain de temps est évident, car le fonds leur évite d’avoir à faire le tour de dizaines de mécènes potentiels, et permet de concentrer les moyens et les échanges vers un interlocuteur unique de proximité.

Pour plus d’information, pour proposer son projet, ou pour faire un don, il suffit de se rendre sur le site de Metz Mécènes Solidaires en cliquant ici, ou d’appeler le 03 87 39 01 16

Autre possibilité, aller à la rencontre des projets des associations soutenues et de l’équipe de Metz Mécènes Solidaires, lors du Giving Tuesday, un événement qui se tiendra le mardi 3 décembre entre 18 et 19h au cinéma Le Klub, place St Jacques à Metz.

Un potentiel important de dons locaux

Pour se rendre compte du potentiel en question, le fonds s’appuie sur une simple règle de calcul : 4,5 milliards d’euros sont donnés chaque année par 5,5 millions de français, soit environ 8% de la population, et donc environ 820€ de don par personne et par an tous types de dons confondus.

A l’échelle de la population de Metz Métropole (environ 225.000 habitants), ce sont environ 18.000 donateurs locaux qui soutiennent différentes causes de tous types. C’est là que le fonds pose la question :

Quelle part de ces dons des habitants retombe sur leur propre territoire ?

André Heintz, Président de Metz Mécènes Solidaires

Si les donateurs résidents à Metz Métropole orientaient ne serait-ce que 10% de leurs dons vers des projets du territoire, on approcherait les 1,5 millions d’euros qui seraient investis localement. On vous laisse le loisir de faire le calcul si l’on place le curseur à l’échelle de la Moselle et de son million d’habitant… car le fonds cherche aussi à essaimer.

Témoignage : « je préfère que mon don soit utilisé sur mon territoire »

Si l’on écarte l’intérêt purement fiscal pour les donateurs (66% des sommes données sont déductibles des impôts), les motivations des donateurs particuliers de Metz Mécènes Solidaires sont pragmatiques.

Transparence financière, efficacité potentielle vérifiée, visibilité locale des projets, impact territorial, fléchage sur des thèmes environnementaux ou sociétaux… sont les critères les plus importants pour les particuliers qui donnent.

Cécile Grandidier, entrepreuneuse et donatrice à titre personnel pour les projets de Metz Mécènes Solidaires ne trouve que des vertus à son choix. Elle l’explique à notre micro :


(1) Tout-Metz.com fait partie de ces 43 entreprises partenaires, par le biais de dons en nature.

Rubriques
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X