Actualité locale & société

Metz : réouverture des écoles et des crèches, enfants prioritaires, les détails de l’opération

A l’approche de la rentrée pédagogique des élèves le 12 mai, muni désormais du protocole sanitaire officiellement validé par les autorités sanitaires, Dominique GROS a précisé les détails du plan de réouverture des écoles à Metz.

Le point sur la préparation de la réouverture des 68 écoles de Metz avait déjà été abordé la semaine précédente, mais nécessitait cependant la réception du protocole sanitaire à appliquer, reçu depuis. Après un plaidoyer sur l’école, “l’un de nos biens les plus précieux, le principal après la santé” Dominique GROS a donc confirmé cette réouverture des établissements scolaires, et précisé les détails de sa mise en oeuvre. Il les résume à notre micro :

Reprise progressive sur tous les aspects

On retiendra le caractère progressif de cette reprise sur le nombre d’élèves accueillis et les services périscolaires proposés. L’objectif est une montée en puissance chaque semaine afin de pouvoir ajuster au mieux les conditions d’accueil face à la réalité et au nombre d’élèves à accueillir, qui pour le moment est évalué grâce aux chiffres transmis par les directeurs d’établissements qui ont oeuvré auprès des parents d’élèves. Après le coup d’arrêt de l’année scolaire, l’idée est de remettre le système en route brique après brique dans un cadre adapté, “en concertation avec l’Education nationale, les agents de la ville et les acteurs du terrain” selon le maire.

Du côté des cantines, 14 restaurants scolaires seront ouverts dès le 12 mai, correspondant à 28 écoles. Le potentiel d’accueil dans les écoles concernées a été évalué à 1 400 enfants environ. Pour les restaurants scolaires restants, ils devraient progressivement être rouverts dans les semaines à venir. Les écoles qui doivent transporter les enfants jusqu’à la cantine d’une autre école devront attendre. En fonction des demandes, la municipalité étudiera la possibilité de prioriser la remise en place du transport pour quelques sites avant début juin.

Il n’y aura pas de périscolaire du matin la première semaine (7h30-8h30), puis la montée en puissance sera, elle aussi, progressive. Pour le périscolaire du soir, les associations sont à pied d’oeuvre pour accueillir les enfants. L’objectif est une reprise dès lundi 18 mai dans la majorité des écoles. On notera le maintien d’un Service Minimum d’Accueil pour les enfants dits « prioritaires » (lire plus bas) n’ayant pas de service périscolaire dans leurs écoles habituelles, et pour les enfants de soignants non messins déjà inscrits depuis le 16 mars.

Des élèves prioritaires

Toujours sur le principe de la progressivité, et puisque les écoles ne rouvrent pas en pleine capacité, certains élèves à qui il sera proposé de reprendre l’école (le principe de base s’appuyant sur le volontariat et le choix des parents) seront prioritaires. Les premiers à pouvoir revenir au contact des contenus pédagogiques seront, dans cet ordre :

  1. les enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise, enfants de soignants et enfants des personnels participant aux forces de sécurité intérieure (gendarmes, personnels de la police nationale, sapeurs-pompiers professionnels, personnels des préfectures et ARS).
  2. les enfants d’enseignants et de personnels du pôle éducation qui doivent faire garder leur(s) enfant(s) pour exercer leurs fonctions.
  3. les enfants en décrochage scolaire et CP-CE1 en REP et REP+.
  4. les enfants de familles monoparentales ou de couples d’actifs qui ne peuvent pas télétravailler

Chaque classe devra ainsi respecter la limite de 15 élèves maximum en cours élémentaire, et de 10 élèves maximum en maternelle. Selon les écoles de la ville, certaines ayant comptabilisé en proportion plus d’indications de reprise par les parents que d’autres, les chiffres varient. Si le cadre maximal est donc fixé, dans la réalité chaque école sera un cas particulier.

Lutter contre les disparités sociales pour la reprise de l’école

Le critère de fréquentation sera suivi de près par la municipalité selon Dominique GROS, qui, au regard des éléments déjà constatés, s’attend à de fortes disparités entre les écoles selon les quartiers et les publics accueillis.

Enfants des familles défavorisée, “décrocheurs scolaires”, enfants résidant dans les quartiers politique de la ville font dores-et-déjà l’objet d’une attention particulière par la Ville, le CCAS, l’Education Nationale et les associations concernées sur le terrain avec l’idée d’éviter une aggravation de situations déjà délicates vis-à-vis de l’enseignement.

Une fois les constats de fréquentation effectués dès la première semaine, il est prévu que le CCAS et le Programme de Réussite Educative reprennent contact avec les familles qu’elles accompagnent pour lever les freins de retour à l’école.

Petite enfance : 250 places dès le 12 mai, 400 début juin

Le 12 mai verra également la réouverture des première structure d’accueil destinées à la petite enfance. Sur les 700 places disponibles en crèche en temps normal, environ 250 seront opérationnelles dès la première semaine.

Puis, de nouvelles structures ouvriront leurs portes chaque lundi jusqu’au début du mois de juin, augmentant la capacité globale d’accueil jusqu’à environ 400 places à terme, dans le cadre des contraintes du protocole sanitaire, à savoir la limitation à 10 enfants par section, l’application des gestes barrières, l’encadrement d’1 adulte pour 6 enfants, l’interdiction de croisement des groupes et des agents, le port du masque obligatoire, le port de gants pour les soins rapprochés. “Des procédures d’hygiène renforcée précisées dans le protocole sanitaire seront appliquées scrupuleusement dans l’ensemble des espaces, salles de jeux, salles de repas, mobilier, jouets, etc…”

Tous les enfants ne pouvant être accueillis du fait des règles sanitaires, la situation implique des choix. La procédures d’attribution des places intégrera de nouveaux critères : personnels prioritaires, couples d’actifs ou monoparents actifs, familles fragiles et enfants signalés par les services sociaux.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X