Actualité locale & société

Metz : le préfet interdit aux gilets jaunes de défiler

La préfecture de la Moselle interdit tout défilé aux gilets jaunes ce samedi 23 mars 2019 à Metz.

Compte tenu des exactions commises lors de précédentes manifestations, pour l’acte 19, seul un rassemblement statique est autorisé de 14h00 à 18h00, au pied du monument du Maréchal Ney, promenade de l’Esplanade.

Les débordements survenus lors de précédentes manifestations itinérantes et la détermination de certains groupes à causer des troubles particulièrement graves à l’ordre public, ont conduit Didier MARTIN, préfet de la Moselle à interdire par arrêté toute autre manifestation ce samedi 23 mars de 08h00 à 24h00 sur le ban de la commune de Metz.

Le préfet rappelle que les participants à une manifestation interdite encourent une peine de 6 mois d’emprisonnement et 7 500 € d’amende.

Le refus de se disperser après sommation des forces de l’ordre est également passible d’une peine d’un an d’emprisonnement et 15 000€ d’amende. Ces peines peuvent être aggravées pour une personne qui dissimule volontairement tout ou partie de son visage afin de ne pas être identifiée et/ou qui porte une arme.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Un commentaire

  1. lesmanifestations sont un DROIT donc on ne peut les interdir …. seulement faire en sorte que tout se passe bien moins de policiers moins de gendarmes reglerait surement cette situation

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X