Actualité locale & société

Centre commercial Waves à Metz : à 3 semaines de l’ouverture, où en est le chantier ?

A 3 semaines du jour de l’inauguration, c’est à petits pas fébriles que l’on progresse sur le chantier Waves à Metz.

Bottes en caoutchouc, casque et gilet s’imposent pour faire le tour du propriétaire.

Un visiteur lambda en plein milieu de ce chantier se dirait certainement que le centre commercial Waves de Metz n’est pas près d’ouvrir ses portes mais Monsieur Camus, Directeur de la communication de la Compagnie de Phalsbourg nous l’assure,

Croyez-moi, tout sera prêt pour le 30 octobre.

Pour avoir déjà vécu le scénario à plusieurs reprises, Monsieur Camus est plus que confiant.

C’est en sa compagnie que nous progressons sur la « Fashion Street », comme il l’appelle. 900 mètres de balade attendent les piétons et les navettes qui circuleront en continu pour mener les clients Waves d’un point A à un point B.

La Fashion Street du centre commercial Waves à Metz
La Fashion Street du centre commercial Waves à Metz
Une cellule vide tout juste chapée
Une cellule vide tout juste chapée
Vue sur le lac placée au centre de Waves
Vue sur le lac placée au centre de Waves
La scène de Waves de 200m2
La scène de Waves de 200m2
Les abords du centre commercial
Les abords du centre commercial
Les cellules "Galets" situées à proximité du lac
Les cellules « Galets » situées à proximité du lac
Un échantillon des 600 arbres attendus pour Waves
Un échantillon des 600 arbres attendus pour Waves

On peut le dire, « Waves, c’est le chantier ». On y croise autant de camions et de pelleteuses que d’ouvriers. Les 60 cellules de 150 à 6000m2 sont quasiment vides, pour certaines la chape vient à peine d’être coulée. Quelques palettes traînent par-ci par-là mais on est encore loin des rayonnages et de la déco. Pour le moment, il est difficile d’imaginer le résultat sans même aucune enseigne sur les devantures.

Cependant, le projet pharaonique annonce déjà la couleur et des services que le grand public devrait apprécier tel qu’un parking visiteurs de 2500 places gratuites, la mise à disposition de fauteuils roulant et poussettes, un espace de loisirs pour enfants, des navettes électriques. Et pour les VIP, un espace Lounge (à partir de 1500€ d’achats par an effectué dans le centre commercial Waves) et une scène de 200m2 pour des soirées festives au bord du lac.

Niveau accessibilité, un passage souterrain, de nouvelles routes et un nouveau giratoire devraient faciliter la circulation.

On ne peut s’empêcher, en voyant l’énorme structure de métal, de penser à l’avenir des autres magasins de la Zac d’Augny. Comment vont-ils faire face à ce mastodonte ? Le Directeur de la communication de la Compagnie de Phalsbourg reste persuadé que Waves est une chance, une occasion à saisir.

Ville(s) / territoire(s) :

10 commentaires

  1. Ce joli mastodonte en métal va vers un avenir propice et va offrir des emplois à beaucoup de personnes.
    Je trouve ce complexe magnifique,il faut savoir qu’il va attirer beaucoup de curiosité les premiers jours, même les premières semaines ,ainsi que les premiers mois . Mais l’être humain est difficile à être un client fidèle ce qu’il recherche un parking gratuit et des prix attractifs , vue la conjoncture actuelle et de l’économie .
    Je vous envoie plein de penser positive pour une belle et grande réussite à ce centre commercial. Il faut savoir que certains magasins ce de localise pour aller au waves et qu’ils penseront à ré dynamiser les autres zones …
    Il y a des clients pour tout le monde.
    À très bientôt , pour l’ inauguration
    Bisousssss de moi domi Merotto????

  2. Évidemment que c’est une chance pour l’agglo ce nouveau type de mail commercial. Imaginez qu’il se soit implanté à coté de Nancy: les réactions auraient été du genre  » Metz n’attire plus »  » encore un succès pour Nancy et un échec pour Metz »….j’en passe et des meilleurs.
    Donc, je dis aux esprits chagrins que Wave est une chance pour l’agglo toute entière et que c’est toute la méga zone qui va se dynamiser grâce à cette implantation.
    D’ailleurs ça a déjà commencé avec le projet de complexe loisirs-cinéma à la rotonde.

    Qui plus est, une meilleure fluidité globale du trafic est assurée grâce aux différents travaux d’infrastructures routières. Tout cela étant un projet privé, comme la rénovation du boulevard de Trêves, cela va coûter peu ou prou aux contribuables que nous sommes.

    Nous l’avons notre effet TGV-POMPIDOU…Alors merci Mesdames et Messieurs les investisseurs et souhaitons leur un beau succès..Et non, je n’ai rien à voir avec ce projet, mon analyse est sincère et désintéressée.

    Rendez-vous à l’ouverture

  3. Moi je ne comprends pas qu.on ouvre des dizaines de magasins entre Metz et Thionville alors que partout on parle de crise. J ose espérer que les salaires que vous allez percevoir seront a l.attente de vos ambitions.
    Et également que ça va durer au profit de la désertification des centres villes. Pour ma part faire des kms dans des bouchons interminables dans cette zone ce n.est pas pour moi. Les bus bondés non plus. Ou vont ils chercher le fric en augmentant nos impôts bien sûr et après tout le monde râle. Mais çà c.est bien français. Et on reste des moutons.

  4. une zone commerciale qui souffre déjà avant cet ouragan… il n’ y a qu’ a faire le tour de la Zac pour se rendre compte du nombre de cellules qui sont vides ….

    Cela ressemble plus a un regroupement d’enseignes et un rajeunissement d’ensemble, et les « pauvres  » qui n’ ont pas suivi le mouvement vont mourir dans leur coin ??

    De toute façon , passer son temps dans les bouchons pour accèder a ce genre de magasins ou l’on est que de vulgaire moutons , la plupart du temps sans aucun conseils de la part du peu de personnel que l’on trouve sur place …….. moi j’ abandonne c’est sans intérêt !

  5. Bien sur que ce batiment est tourné vers le futur et va rendre ringard une partie de la zone , pour la redynamiser ensuite! Enfin une zone commerciale pourra être jolie et valorisante pour l’acheteur ! Enfin on peut parler d’architecture et de plaisir , et on ne confondra plus Metz et Rennes !Maintenant que nos élus soient aussi plus innovants pour chercher un peu comme Amnéville l’a fait des solutions autres que celles du commerce , pour que le papillon ne s’envole pas !

  6. Bien sûr que ça va créer des emplois mais ça va en détruire combien en centre ville et dans les magasins qui vont disparaître sur la zac et qui deviendront des verrues vides suite à faillite ou délocalisation a Waves.
    Ceci dit, c’est une belle structure et ce sera sûrement un endroit agréable à fréquenter.

  7. le gigantisme n a plus de limites . de gigantesques bouchons a prévoir. une désertification de Metz centre ville aussi! et probablement des commerces au tapis a plus ou moins brève échéance sans compter quelques cellules commerciales de waves qui n auront pas résistées au mirage .
    mais ne soyons pas ronchon, souhaitons a ce paquebot commercial bon vent et de fructueuses affaires. soyons aussi vigilant pour des non ouvertures 7/7jrs 24/24h ,ainsi que les dimanches et jours fériés (ça se fait à l ‘étranger).

  8. Bonjour les soldes se termineet
    on entend ca et là que les lorrains boudent cette structure et le commerce en general…
    il n’y aurait que Zodio qui tire son epingle du jeu,
    les enseignes s’etant deplacées ne s’y retrouvent pas forcement … qu’en est il ? et sans langue de bois
    Stéphane

  9. Bonjour ,

    Bien sur que les lorrains boudent cette structure et franchement tant mieux !
    Je suis désolée mais effectivement a part une ou deux enseignes c est du réchauffé !

    Personnellement je préfère soutenir les + petites boutiques et des indépendants qui se battent sur le centre ville .

    Cet effet Waves offre un rajeunissement de la zone mais a quel prix ??? toutes ces cellules vides aux alentours , c est honteux et triste a la fois …

    Laure

  10. Écoutez, j’y vais régulièrement à Waves pour cultura, Zodio, truffeault….mais aussi pour des achats plus précis dans d’autres boutiques.
    En revanche, ça ne m’empêche pas de continuer à aller au centre ville de Metz pour d’autres achats mensuels.
    Ce qui m’inquiète, c’est la future implantation du complexe ciné et ses incidences sur la circulation. Il était initialement prévu de rajouter une entrée A31 direction Metz pour pouvoir sortir de la zone sans repasser par Marly/ Montigny….
    Ah, je précise que je ne suis pas  » pété de tunes » j’ai un budget à gérer comme tout le monde et c’est aussi pour ça que je n’hésite pas à naviguer entre différentes zones commerciales et Metz centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page