Actualité locale & société

Cas Covid au CHR Metz-Thionville : “une marée montante plutôt qu’un tsunami”

Ce jeudi 29 octobre 2020, Marie-Odile Saillard, directrice du CHR Metz-Thionville a fait le point et présenté un premier bilan dans les hôpitaux du territoire suite à la seconde vague de Covid.

Cette vague s’apparente beaucoup plus à une marée montante plutôt qu’un tsunami.

Selon la directrice Marie-Odile Saillard

Patients, lits covid et matériel

A 12h30 ce jour, 101 patients Covid étaient pris en charge sur le CHR Metz-Thionville dont 22 cas critiques en réanimation.

Le reste du territoire, public et privé, compte encore 100 lits ouverts.

Pour le moment, elle assure ne pas avoir d’injonction de déprogrammation d’opérations.

La situation en terme de matériel tels que respirateurs, masques et médicaments est maitrisée. Le stock est suffisant pour assurer plusieurs semaines de soins.

Du personnel soignant en route

Le personnel soignant en vacances est rappelé de manière

“mesurée et raisonnée entre vendredi et lundi… nous ne pouvons pas leur demander l’impossible”.

ajoute la directrice

Marie-Odile Saillard ne cache pas que le CHR Metz-Thionville a perdu 10 médecins (toutes médecines confondues) depuis la 1ère vague de Covid, sans compter les infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, qui pour beaucoup passent la frontière.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr