Actualité locale & société

CHR Metz-Thionville : moins de COVID-19 mais d’autres cas à traiter aux Urgences

Marie-Odile Saillard, Directrice Générale et le Docteur Gette, Chef de service réanimation ont fait le point sur la situation au CHR Metz-Thionville en date du 20 avril 2020.

Tous deux confirment une tendance à la baisse en ce qui concerne les admissions de patients souffrant du COVID-19. Actuellement, le territoire Mosellan en compte 145 dont 50% sur le CHR.

Mais aujourd’hui, le personnel des Urgences voit arriver des patients non contaminés atteints de pathologies graves, qui ont trop attendu avant de se rendre à l’hôpital.

Augmentation importante de soins non-COVID

Par peur du virus, une partie de la population a essayé de différer, autant que possible, leur maux, ce qui amène aujourd’hui des patients aux Urgences avec des situations beaucoup plus graves.

Les cardiologues accueillent aujourd’hui des patients victimes d’infarctus qui auraient pu être traités il y a deux ou trois semaines, explique Mme Saillard.

Dans un deuxième temps, il y a les accidents de la vie.

Le beau temps amène les barbecues donc les brûlures et le confinement amène le bricolage donc les accidents ménagers, explique la Directrice du CHR.

Aux Urgences, le nombre de passage en rythme de croisière est estimé entre 100 et 150 par jour. Dimanche 19 avril, 110 personnes ont été admises aux Urgences.

Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page