Actualité locale & société

Des voitures-radars sur les routes de Moselle dès la mi-janvier 2022

Afin de poursuivre la lutte contre la vitesse excessive ou inadaptée, la Préfecture a annoncé le déploiement de voitures-radars sur les routes du département de la Moselle à partir du 19 janvier 2022.

Conformément à une décision d’octobre 2015, ces contrôles seront confiés à des opérateurs privés. De ce fait, des marges de tolérance supérieures sont retenues : 10 km/h en plus de la vitesse autorisée, ou 10 % au-delà de 100 km/h.

En confiant la conduite des voitures-radars a des opérateurs privés, le comité interministériel de la sécurité routière souhaite libérer du temps aux forces de l’ordre pour effectuer d’autres types de contrôles sur les routes (alcool et produits stupéfiants par exemple) ou prévenir d’autres comportements dangereux, mais aussi mieux faire respecter les limitations de vitesse.

La préfecture précise à ce sujet que les trajets réalisés et les plages horaires de contrôle, seront fixés par les services de l’État, en fonction uniquement des critères d’accidentalité et de trafic en Moselle (pas aux conducteurs des véhicules-radars ni aux entreprises qui les emploient). De plus, les entreprises prestataires ne sont pas rétribuées au nombre d’infractions détectées.

Ainsi, lorsque la voiture-radar circule, son conducteur ignore les infractions relevées, et les données sont envoyées de façon cryptée aux officiers de police judiciaire en charge de la verbalisation, les mêmes que pour les radars fixes et les voitures-radar conduites par des forces de l’ordre (policiers, gendarmes).

Bien que le nombre de d’accidents ou de tués soit en baisse en 2021, la vitesse reste en cause dans un accident mortel sur trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page