Actualité locale & société

Virus : la Moselle particulièrement touchée par la rougeole

L’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est tire la sonnette d’alarme concernant les cas de rougeole en nette augmentation dans le Grand Est.

L’Agence a recensé 42 cas de rougeole depuis le début de l’année 2019. La circulation du virus s’est particulièrement accentuée en Moselle depuis le mois de mars.

Plusieurs foyers ont également été détectés dans les départements du Haut-Rhin (68) et Bas-Rhin (67).

L’ARS rappelle que la vaccination est le seul moyen de se protéger et de protéger ses proches. Un malade peut contaminer jusqu’à 20 personnes.

Photo : libre de droits

La rougeole est une maladie très contagieuse. Selon l’ARS, déjà 500 cas ont été signalés sur le territoire national depuis le 1er janvier 2019 dont 150 hospitalisations (8 en réanimation) et 1 décès par encéphalite.

Par mesure de précaution, l’ARS recommande à tous de vérifier sa vaccination et celle de ses enfants et de se faire vacciner le cas échéant.

La rougeole se transmet très facilement par l’air (postillons, toux, éternuements) à toutes les personnes non vaccinées ou qui ne l’ont jamais eue.

Entre le moment où le virus de la rougeole pénètre dans l’organisme et le début des premiers symptômes de la rougeole, il s’écoule en général une dizaine de jours. C’est la période d’incubation.

Symptômes d’une rougeole

  • un écoulement du nez (rhinite),
  • une conjonctivite avec larmoiement, gonflement des paupières, rougeur des yeux et gêne à la vue de la lumière,
  • une toux,
  • une grande fatigue (asthénie),
  • une forte fièvre (augmentation de la température du corps jusqu’à 39-40°C).

Ces symptômes durent environ 3 à 4 jours. Puis l’éruption cutanée de la rougeole survient.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X