Sports & loisirs

Simon Delestre, Messin, numéro 1 mondial en saut d’obstacles

A 34 ans, Simon Delestre, Messin, décroche la 1ère place du classement de la Fédération équestre internationale (FEI) pour ses performances en saut d’obstacles. Il faut remonter plus de cinq ans en arrière pour voir un cavalier français à ce niveau.

Photo : page Facebook de Simon Delestre
Photo : page Facebook de Simon Delestre

Qui veut voyager loin ménage sa monture. Cet adage s’applique très bien à Simon Delestre. Ce dernier est en effet devenu numéro 1 mondial en saut d’obstacles, succédant ainsi au Britannique Scott Brash, en tête du classement de la Fédération équestre internationale depuis deux ans.

Suite à sa victoire, Simon Delestre s’est exprimé sur sa page Facebook :

« En premier lieu, je voudrais remercier toute mon équipe, tous ceux qui travaillent à mes côtés, mes propriétaires, mes partenaires et bien-sur mes incroyables chevaux. Chacun d’entre vous m’a permis d’être aujourd’hui n°1 mondial, sans le travail des uns, la confiance des autres, la compétence et le talent d’une team complète je n’aurais pas atteint cette performance.

Je suis très fier de permettre à mon pays de renouer avec ce plus haut rang, et de contribuer ainsi à la démocratisation de notre magnifique sport qui fait rêver tant de personnes.
Le haut niveau est un choix de vie, parfois difficile, ce statut d’aujourd’hui me permet de conforter un système.

Une remontée fulgurante

Classé 25ème mondial il y a un an, l’athlète a réalisé depuis une remontée fulgurante. Une remontée due entre autres à ses victoires au Global Champions Tour d’Anvers ainsi qu’à l’étape de Coupe du Monde de Vérone.

Le cavalier garde pourtant la tête sur les épaules et préfère rendre hommage à ses chevaux, principaux artisans selon lui de sa folle ascension.

Troisième français numéro un mondial

« Ce rang de N.1 mondial consacre avant tout la régularité de mes chevaux » affirme-t-il. Avant d’ajouter que « sans l’un des trois (Qlassic Bois Margot, Chesall Zimequest et Hermès Ryan), ce résultat n’aurait pas pu être possible ».

En atteignant ce rang, Simon Delestre rejoint Eric Navet et Kevin Staut, respectivement au sommet de la discipline en 1992 et de juillet 2010 à avril 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page