Politique & social

La période de confinement prolongée jusqu’au 15 avril a minima

Le premier ministre Edouard PHILIPPE a annoncé que la période de confinement serait étendue jusqu’au 15 avril 2020 au moins afin de “casser la vague épidémique”, qui n’en serait qu’au début.

Ce sont donc deux semaines supplémentaires qui s’ajouteront aux deux premières à laquelle les français sont astreints, ce qui ne constitue pas réellement une surprise.

Le premier ministre a précisé qu’une nouvelle prolongation après cette date du 15 avril serait envisagée si la situation l’imposait.

Les règles de confinement actuellement appliquées ne sont, pour le moment, pas modifiées. Des règles respectées par la grande majorité des français selon Edouard PHILIPPE. La sévérité des sanctions envers les contrevenants, elles, sera par contre renforcée.

Ne pas sous-estimer la vague, ni la durée de la crise sanitaire

Le confinement est maintenant en cours d’application dans la majorité des pays. Près de 2 milliards d’humains sont confrontés à cette mesure, la plus efficace pour ralentir puis stopper la propagation du coronavirus Covid-19, mais aussi pour éviter des catastrophes en chaîne au niveau des services hospitaliers risquant déjà d’être submergés partout dans le monde.

Le risque serait donc de baisser la garde ou de s’épuiser face au confinement. Ainsi, alors que la courbe semblait se tasser quelque peu ces derniers jours, l’Italie a, ce 27 mars, annoncé avoir enregistré près de 1 000 nouveaux décès enregistrés au cours des dernières 24 heures, dépassant la barre des 9.000 morts, mais décrochant aussi le triste record du plus grand nombre de décès enregistrés par un pays dans le monde.

Dans le Grand Est, région la plus touchée avec les Hauts-de-France, l’heure est toujours à l’augmentation du nombre de cas. Au 26 mars à 14h, la préfecture de région comptabilisait 3292 personnes hospitalisées dans la région, dont 701 en réanimation, soit 50 de plus que la veille.

D’autres régions commencent elles-aussi à entrer dans une forte phase d’accélération du nombre de personnes hospitalisées.

Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr