Culture & spectacles

Pompidou Paris se désintéresserait de Pompidou Metz

pompidou-metz-nuitDans le cadre du conseil municipal du 19 décembre 2013, un point a fait consensus entre les élus de la majorité et de l’opposition.

Il s’agit du manque criant de considération du Centre Pompidou de Paris pour celui de Metz.

En effet, Pompidou Paris semble ignorer superbement l’existence du centre d’art contemporain messin, ou tout du moins s’en désintéresser totalement.

Alors certes, lors du lancement de Pompidou Metz, une grande bâche avait été installée à Paris pour en faire l’annonce. Mais celle-ci fut assez rapidement retirée. Depuis, c’est un peu comme s’il n’y avait plus de lien entre les deux entités.

Léger

Les élus n’avancent pas cette affirmation sans preuves.

Jouant le rôle de client mystère, certains élus dont M. René DARBOIS (EELV – adjoint municipal chargé des questions environnementales), se sont présentés au Centre Pompidou de Paris pour y demander des renseignements sur le petit frère messin.

Et c’est avec grand peine visiblement, qu’il a réussi à se procurer une documentation, perdue au milieu des autres, après avoir sollicité de l’aide à l’accueil.

Un déficit de communication bien ennuyeux, et difficilement compréhensible au regard du lien bien plus que nominatif, sensé unir les deux structures. Sans demander une communication intensive, il ne serait pas très compliqué, ni coûteux, de faire mieux que cette quasi-invisibilité.

Et l’on voit s’éloigner la promesse d’un flux régulier de visiteurs parisiens et étrangers, sortant du TGV tout proche pour visiter (au minimum) Pompidou Metz. Une réalité qui, sans promotion, ne sera réservée qu’aux initiés informés.

Pas de réponse

A priori, ce n’est pas faute d’avoir régulièrement demandé efforts et explications. Nathalie COLIN-OESTERLE (UDI), qui est membre du conseil d’administration, a indiqué avoir plusieurs fois fait des appels du pied, restés pourtant sans retours à ce jour.

De l’avis de plusieurs élus de Metz, comparé au traitement (actuel) du Louvre Paris pour son extension à Lens, le dédain de Pompidou Paris pour sa propre extension messine a de quoi faire pâlir de honte.

On peut se demander le sens de ce silence, et quel intérêt il poursuit.

Car s’il ne s’agit pas de la célèbre suffisance parisienne pour la province, il y a bien quelque chose, ou quelqu’un, qui coince.

[note color=”#80ffff”]

Mauvaise passe

Le Centre Pompidou Metz vit, en cette fin d’année 2013, des moments compliqués.

Boudé par Paris, il est aussi sous le feu d’un certain nombre de critiques sur son propre territoire, par exemple au niveau des choix stratégiques liés à la durée de ses expositions.

Et ce n’est pas tout, car du côté financier, Jean-Pierre MASSERET, le président du Conseil Régional, a récemment annoncé qu’il souhaiter diminuer sa part de subvention, amputant le budget de fonctionnement de 1 million d’euros.

Pire, paradoxalement le Centre Pompidou Metz serait partiellement victime de son succès ! Selon Antoine FONTE (PS – adjoint à la culture à la mairie de Metz) une partie de la hausse des frais de fonctionnement au fait qu’il faut bien faire face à l’affluence.
[/note]

Rubriques
Personnalité(s) :

Sur le même thème

3 commentaires

  1. serieux il existe encore ce truc la???
    encore de l’argent foutu en l’air !
    ferez mieux de refaire les routes avec !!!
    exemple :sortie autoroute A31 en venant de thionville pour aller au kinepolis , c’est une honte cette route et ça fait des années qu’elle est comme ça !!!!

    1. Commentaire consternant d’amnevillois: quel manque effrayant d’ouverture d’esprit! Rien ne vous empêche de préférer les blockbusters de Kinepolis et d’espérer une sortie d’autoroute digne, mais ne crachez pas sur la culture: l’image d’une ville se mesure beaucoup à son attractivité sur ce plan, ne vous déplaise; même si vous n’êtes pas messin, le devenir culturel de Metz vous concerne donc. Espérons que les élus de tous bords prendront ce problème à bras le corps ensemble!

  2. Abonné au pass C.P.M. je partage l’avis de nombreux visiteurs, et membres du conseil d’administration.J’ai non seulement l’impression, mais la certitude que le centre Pompidou Metz ne répond pas aux attentes des Messins, ni de la Région .J’ai l’impression, certains jours, en arrivant devant le musée, d’être dans un espace vide, sans vie,sans animation. Quant à l’intérieur, les niveaux sont inégaux en qualité.Actuellement par exemple, le troisième niveau, est tout bonnement limité à la vue panoramique sur la ville de Metz .On abouti à ce panoramique ,après avoir franchi les “dédales” blancs , sans vie.Au minimum, il pourrait y avoir dans ce cas, quelques dessins de l’atelier d’enfants fixés au mur .Non rien , peu d’initiatives en ce sens, dommage .
    Réflexion hors sujet: la construction est une belle réalisation, mais ne correspond pas à notre climat, ni à l’architecture de la ville de Metz.Cependant le musée existe, il faut le faire vivre, et je pense même avec peu de moyens. R.B.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X