Actualité locale & société

Une pétition contre la suppression du TGV Metz-Paris

Une modification du cadencement des TGV sur la ligne Metz-Paris a été opérée par la SNCF le 9 décembre 2018.

Suite à la décision de supprimer notamment le direct de 8h56, le « Collectif Défense TGV Moselle » a mis en place une pétition en ligne sur change.org, adressée à Guillaume Pépy, Président de la SNCF, et Elisabeth Borne, Ministre des transports.

Au travers de cette pétition, l’association exige un retour en arrière de la SNCF et la remise en place du train de 8h56 (Metz – Paris), de 16h40 (devenu OuiGo et avancé à 16h10).

Le 14 janvier 2019, via une lettre adressée à Guillaume Pépy, Patrick Weiten, Président du Département de la Moselle avait fait part de son mécontentement et d’une décision « incompréhensible ».

Le 18 janvier, Jean Luc Bohl et Dominique Gros avaient également fait part de leur regret concernant cette décision de suppression de TGV reliant Metz à Paris, par le biais d’un courrier cosigné.

Le 23 janvier 2019, la Ville de Metz a fait savoir qu’elle soutenait le collectif à l’origine de la pétition.

Sur le même thème

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X