Culture & spectacles

« Viva la mamma », quand l’opéra rit de lui-même

En coproduction avec les Opéras de Fribourg et de Lausanne, l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole propose trois représentations de « Viva la Mamma » de Gaetano Donizetti dont la dernière a lieu le 20 mai à 20h.

"Viva la mamma", Opéra-théâtre de Metz Métropole
« Viva la mamma », Opéra-théâtre de Metz Métropole

L’opéra, un mot qui en effraie certains, en fascine d’autres. Mais tout le monde, ou presque,  s’accorde à dire qu’à l’opéra, on ne rit pas.

« Viva la mamma » casse les idées reçues sur le théâtre musical. Dans un registre comique, Donizetti met en scène une satire de l’ambiance et des coutumes théâtrales du 18ème siècle.

Dans un théâtre de Lodi, le compositeur d’un opéra donne ses conseils à la prima donna tandis que les autres protagonistes se lamentent du peu de cas qu’on fait de leurs rôles.

L’intervention de l’exubérante mère d’une des chanteuses, qui exige que sa fille décroche le premier rôle, va sérieusement perturber le bon déroulement du spectacle. Un personnage haut en couleurs qui prend de la place et vient confirmer le cliché de la mamma italienne.

Quant aux perruques fluo des protagonistes, elles dépoussièrent le genre et viennent apporter une touche de folie à l’oeuvre.

« Viva la mamma » est une mise en abyme féroce et délectable. Un opéra transgressif ? Qui rit de lui-même en tout cas.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X