Actualité locale & société

Déménagement de la FNAC de Metz en 2012

La FNAC de Metz déménage au niveau -1 des Galeries Lafayettes, l’ouverture est prévue pour l’automne 2012.

Dès le 27 décembre 2011, les Galeries Lafayettes vont déménager peu à peu leur sous-sol afin de laisser de l’espace à la FNAC. Les travaux de réaménagement doivent commencer en mars 2012.

FNAC

Le choix de ces locaux est principalement du à l’existence d’un grand espace pouvant accueillir la totalité des produits proposés par la FNAC sur un seul niveau. Cependant, l’espace qu’occcupe à Metz le leader de la distribution de produits culturels et de loisirs reste inchangé, passant de 2 500m² à 2 492 m².

D’autres avantages expliquent ce choix : l’emplacement en plein cœur du centre-ville, proche du point de convergence des futures lignes METTIS et la proximité avec le parking de la République (2200 places).

Nouveau concept pour la FNAC de Metz

La « nouvelle » FNAC va en outre proposer une nouvelle organisation, un nouveau concept pour son magasin. Les rayons ne seront plus compartimentés mais réorganisés par univers.

Ce concept doit également être adopté par tous les magasins de France dans les prochaines années. La FNAC de Metz sera la seconde à bénéficier de cette réorganisation après la FNAC de Bercy-Village.

La FNAC de Metz déménage au sous-sol des Galeries Lafayettes. L’ouverture est prévue pour l’automne 2012.

8 commentaires

  1. C’est une bonne nouvelle je trouve. Les deux niveaux de l’actuelle fnac sont un problème en passe d’être résolu avec cette relocalisation aux Galeries Lafayette.

  2. La bêtise semble sans limite !
    – d’abord le grand centre commercial de Metz (saint jacques) perd sont plus gros attrait (donc autrement dit il va mourir)
    – ensuite déménager une FNAC dans un sous-sol……..mouais, en voila une idée qu’elle est bonne !!
    – et enfin tout ça pour le Mettis (sois disant) …… la encore une bonne idée qui en engendre une autre (ironiquement bien sur)

    résultat garanti dans le futur : le Mettis va faire un flop, la FNAC en sous-sol va baisser son chiffre a coup sur, et un centre « historique » de la ville va mourir : Bravo !

    1. C’est sûr que si on part du principe que tout va pour le pire, on aura que des bonnes surprises…

      Bon ou sinon la FNAC va bénéficier d’un emplacement stratégique à coté du plus gros parking de la ville avec accès direct à celui-ci et une grande visibilité dans le couloir d’accès, bien desservi en transport en commun et à l’entrée du centre ville « commercial ».
      Donc le sous sol en question est loin d’être une obscure cave, d’autant que la désertion du centre ville « commercial » (et pas historique, ça c’est la colline Ste Croix, réputée pour la densité de ses commerces…) se fait sur… 700m. Une authentique désertion.

      Merci Cassandre, et si on attendait plutôt de voir comment ça va se passer ?

      1. « Attendre de voir comment cela va se passer »

        Bien sûr que nous allons attendre de voir comment cela va se passer, nous ne sommes pas actifs dans cette affaire voyons, simple observateur Messins qui donnent leurs avis.

        Nous en reparlerons certainement ….

  3. il est evident que mettre la fnac dans un sous sol c’est voué a la fermeture avec un acces tres compliqué le st jacques deviendrai un espace de magasin de luxe le projet pharaonique du mettis avec une partie de la ville défigurée des bus energivores au possible genial pour une ville qui possede son usine d’electricité c’est fort il existait une superbe proposition qui consistait a mettre en place a l’image d’un periferique mais sur rail en effet le tour de l’aglomeration est possible en train avec des arrets a metz nord woippy devant les ponts le ban st martin zone atlas montigny magny et meme peltre avec un arret devant le centre pompidou bref un acces a toutes les zones de travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page