Actualité locale & société

Uckange et Fameck classées zones de sécurité prioritaires

Pour répondre à l’insécurité existante dans certaines villes et quartiers, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur a annoncé la mise en place de zones de sécurité prioritaires.

Parmi ces zones, Fameck et Uckange sont citées et feront parties du programme.

Les zones de sécurité prioritaires ont été définies selon certains critères, se basant principalement sur les zones urbaines sensibles déjà existantes.

Le ministère de l’Intérieur a ainsi évalué selon des données statistiques et qualitatives, le type de délinquance et d’insécurité relevé et leur fréquence. Ce peut être des faits de cambriolage, des trafics de stupéfiants, des actes de violence et agressions ou autres.

Le gouvernement a ciblé 15 zones dites prioritaires, dont Fameck et Uckange, en Moselle.

Les zones de sécurité prioritaires existent officiellement depuis le 1er septembre 2012. Elles feront donc l’objet d’un certains nombres de mesures, en lien direct avec les problèmes rencontrés. Une analyse des besoins du territoire est faite dans chacun des cas pour définir la marche à suivre.

Cette analyse passe par une étude des populations de la zone et des méfaits enregistrés, de l’état du marché de l’emploi et du taux de chômage, et beaucoup d’autres critères.

Ces mesures ne sont pas explicitées, si ce n’est que le renforcement des effectifs de police devrait en premier lieu bénéficier à ces territoires.

L’objectif serait de renforcer la sécurité tout en développant la culture et l’emploi dans ces villes considérées sensibles.

A plus long terme, d’autres territoires rejoindront les 15 premières zones de sécurité prioritaires, projet intégrait dans le programme de campagne de François Hollande.

Les villes de Fameck et Uckange ont été désignées comme zones de sécurité prioritaires, depuis le 1er septembre 2012.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X