Culture & spectacles

Quand la East Block Party 5 apprend les codes du théâtre aux enfants

La 5ème édition de la East Block Party, organisée par Metz en Scènes et dédiée à la culture hip-hop, a commencé depuis quelques jours à Metz, à la fois à l’Arsenal et aux Trinitaires. Dans l’après-midi du jeudi 15 mai 2014, un étrange spectacle, à la fois interactif et pédagogique, était réservé aux scolaires.

Photo : Said Zaïour.
Photo : Said Zaïour.
[note color= »#d3d3d3″]Toutes les informations sur la East Block Party, qui dure jusqu’au 18 mai, sont disponibles dans notre article en cliquant sur ce lien.[/note]

La Compagnie Onstap, composée de Mourad Bouhlali et de Hassan Razak, proposait son spectacle intitulé « Parce qu’on va pas lâcher ». Le principe ? Mêler théâtre et musique « corporelle ». Les deux comédiens composent en effet de la musique en se frappant le corps avec une dextérité assez impressionnante. Le résultat est bluffant.

Dans la Salle de l’Esplanade, à l’Arsenal, les scolaires et les enseignants sont intrigués, et les plus jeunes se laissent parfois aller à certaines réactions que les comédiens perçoivent aussi bien à l’oeil qu’à l’oreille. Et d’autres fois même, les enfants se dissipent et se mettent à discuter.

La plupart d’entre eux, qu’ils soient en classe de primaire ou au collège, ne sont peut-être jamais allés au théâtre. Qu’à cela ne tienne, pendant toute la durée de la représentation, les comédiens n’ont pas hésité à rendre la séance pédagogique en plus d’être divertissante, en arrêtant net le spectacle et en interpellant la salle pour faire comprendre aux enfants que

« C’est du théâtre, pas de la télé. On est là et on est vivant, on vous entend »

Plusieurs fois, les deux complices sont allés chercher parfois un ou parfois plusieurs enfants pour les faire monter sur scène, avec toujours le même objectif : leur faire comprendre ce qu’est le théâtre et quels en sont les codes.

A la fin de la représentation, le jeune public ne semble pas plus perturbé que ça et certains d’entre eux nous expliquent pourquoi ils ont réellement apprécié le spectacle :

Bien entendu, une fois la représentation terminée, Mourad et Hassan précisent aux enfants et aux enseignants que les représentations face à un public d’adultes se passent « normalement ».

Mais si les enfants ont parfois eu l’impression de « se faire gronder » pendant le spectacle, cela n’a rien enlevé à l’essentiel : le divertissement et l’amusement. Ils quittent l’Arsenal le sourire aux lèvres, contents d’avoir passé un bon moment.

La East Block Party à Metz, c’est jusqu’au 18 mai 2014 à l’Arsenal et aux Trinitaires.

Ville(s) / territoire(s) :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page