Actualité locale & société

Coronavirus : l’ARS et la préfecture du Grand Est tirent la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 19 mars 2020, l’Agence régionale de santé s’est jointe à la préfecture de la région du Grand Est pour avertir les habitants.

Le constat est frappant : selon les compteurs parus le jour-même, 1169 personnes sont hospitalisées dans le Grand-Est et plus du quart d’entre elles (300) sont en réanimation. En deux jours, 32 nouveaux décès ont été enregistrés.

Face à la violence de ces chiffres, l’ARS n’a d’autres choix que d’effectuer un rappel, qui malgré sa fréquence n’a pas encore été entendu ou pris au sérieux par tous les concitoyens.

  • Se laver régulièrement les mains
  • Tousser/éternuer dans son coude
  • Utiliser un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Saluer sans se serrer la main ni s’embrasser
  • Demeurer à un mètre d’autrui
  • Respecter le confinement, éviter les rassemblements et donc ne se déplacer que si nécessaire
Photo : Libre de droits

Dans le même communiqué, elle annonce également que du fait de la qualification de l’épidémie en stade 3, le COVID-19 ne serait plus prélevé que pour les personnes présentant des symptômes évocateurs (personnes fragiles, hospitalisées et professionnels de santé en priorité), cela pour éviter une pénurie de test de dépistage.

L’ARS confirme également que Santé Public France délivrera dans les prochains jour un bulletin épidémiologique pour qualifier l’ampleur de la vague sur le territoire.

Face à ce nouveau fléau moderne, il apparaît nécessaire, plus que jamais, que chacun fasse preuve de responsabilité.

Vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au Covid-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet.
Vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, appelez le SAMU-Centre 15.
Pour toute autre situation et information générale : appelez le numéro vert national au 0 800 130 000 qui vous indiquera la conduite à tenir.

Rubriques

Sur le même thème

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X