535×280 TOP articles

Blessés graves à la Cathédrale de Metz : exercice spectaculaire des pompiers à 50m de hauteur (photos et vidéos)

Les pompiers de Moselle ont organisé un exercice de sauvetage acrobatique du haut des voûtes de la cathédrale de Metz ce mercredi 11 mai 2016. Sujets au vertige, s’abstenir…

exercice pompiers cathedrale metz mai 2016 - 001

Alors que juste au dessus de leur tête, à 50 mètres de hauteur, 25 pompiers de Moselle et de Paris étaient déployés dans la Cathédrale de Metz pour venir au secours de blessés graves, les messins et touristes, en train de siroter leur boisson fraîche sur les terrasses, ne se sont rendus compte de rien.

pompiers-cathedrale-metz

pompiers-cathedrale-metz-2

tyrolienne pompiers cathedrale metz 2016

sauvetage pompiers cathedrale metz 1600 2016

Plusieurs simulations d’évacuation de blessés graves ont ainsi eu lieu au sein de la Cathédrale de Metz, un entraînement nécessaire pour les pompiers, car personne n’est à l’abri d’un accident quel que soit le lieu. L’exercice était piloté par le GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux) des sapeurs-pompiers de Moselle, assisté de quelques pompiers parisiens.

A les entendre et à les voir faire, malgré les conditions d’accès et d’intervention périlleux, l’opération à l’air « simple comme bonjour », mais ce n’est pas le cas, loin de là. Chaque signe de main ou de tête, chaque geste ou terme technique a son importance pour éviter la catastrophe et mettre hors de danger les blessés. Tout doit être réglé comme du papier à musique.

Trois scénarios de sauvetage

Pour se faire la main en cas de besoin, 25 pompiers de Moselle ont été déployés pour trois manœuvres programmées.

La première consistait à l’évacuation d’une victime tombée sur une voûte, sous la toiture de la cathédrale, au moyen d’une tyrolienne motorisée. Sur cette vidéo, vous vous trouvez à 50 mètres au-dessus du sol, sous les toits :

La seconde opération prévoyait l’évacuation d’un ouvrier blessé, depuis la tour de la boule d’or, jusque dans la rue du vivier en contrebas, par le biais d’une tyrolienne :

La troisième et dernière intervention consistait en l’évacuation d’une victime ayant chuté de la structure autour de la cloche de la Mutte :

Les interventions ont duré plus de 3 heures pour un résultat concluant, chaque manoeuvre s’est déroulée sans accroc et la dernière s’est terminée sous les applaudissements des messins et touristes présents dans l’enceinte de la Cathédrale, après avoir assisté aux exploits des pompiers.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *