Un médecin (et élu) messin établit un diagnostic médical pour Donald Trump

Il se nomme Raphaël Pitti, il est élu au conseil municipal de Metz, mais il est aussi un médecin urgentiste réputé au sein du CHR de Metz Thionville ayant maintes fois exercé son métier au coeur des zones de guerre.

Dans un message lapidaire publié publiquement sur sa page facebook ce samedi 3 juin 2017, le docteur Pitti résume son diagnostic expliquant l’attitude du Président des Etats-Unis, mais aussi en quoi il est dangereux.

Un malade qui se méconnaît

De tout évidence Donald Trump présente tous les signes des effets secondaires de la testostérone dont il doit être addict pour contrer les effets de l’andropause liés à l’âge et maintenir ainsi sa virilité

Ce sont les troubles de l’humeur avec Irritabilité , impulsivité , agressivité , modifiant ainsi ses capacités d’analyse rationnelle avec persévération contre toute logique

Ce qui fait de lui un homme dangereux dans la fonction qu’il occupe

Ce diagnostic tombe au lendemain de l’annonce par le président américain du retrait de son pays des accords de Paris sur le climat.

Il vient compléter ceux déjà établis par des confrères américains : trouble de la personnalité narcissique ici et , démence précoce, ou encore trouble de la personnalité histrionique (anciennement hystérique).

Mais à la lecture de toutes les autres mesures prises au cours des 100 premiers jours, on peut aussi se demander s’il ne s’agit pas en réalité d’un froid exécutant des basses oeuvres de certains intérêts, mais en parfaite santé. Voici un extrait :

« Donald Trump a […] durci l’accès des salariés aux comptes de retraite et retardé l’application de règles de sécurité sur le lieu de travail. Il a abrogé une disposition protégeant les salariés de rétentions abusives sur leur salaire et permis aux employeurs douteux d’obtenir des commandes publiques. L’Occupational Safety and Health Administration (organisme public de prévention des risques au travail) a bloqué une disposition imposant aux entreprises de déclarer les accidents de travail en ligne.

Le président a autorisé les compagnies de charbonnage à déverser leurs déchets dans les rivières, et annulé l’obligation de déclarer les émissions de méthane. Les travaux des pipelines Dakota Access et Keystone ont été relancés et les compagnies de charbonnage autorisées à exploiter les parcs naturels. »

La liste est bien plus longue, et peut-être consultée sur cet article dont est tiré l’extrait ci-dessus.

A lire dans la même rubrique :

Déjà 1 commentaire

  1. charles

    Autant de médecins savants ‘autant de diagnostics différents . Nous voici bien renseignés après un diagnostic porté par tous ces Diafoirus , sans avoir vu le « patient »

    Répondre

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *