Nouveau démantèlement du camp de Blida à Metz

Le camp de Blida à Metz sera une nouvelle fois démantelé ce mercredi 15 novembre 2017 au matin.

Entre 800 et 1000 personnes vont ainsi être évacuées des structures précaires et inadaptées qui les hébergent sur un parking réquisitionné par la préfecture (voir vidéo en bas d’article).

Les réfugiés du camp de Blida embarquent leurs affaires avant d’être évacués. Photo d’archive

Alors que l’on avait vu majoritairement des familles sur le camp de Blida par le passé, on compterait aujourd’hui jusqu’à 300 hommes seuls résidant sur le site, ce qui fait craindre à certains que la situation dégénère au moment de l’évacuation.

Les situations diffèrent selon les nationalités : demandeurs d’asile, réfugiés… certaine(e)s sont aussi en situation irrégulière, ou d’être reconduits à la frontière, sans que cela ait été exécuté par la préfecture. On compte également des dizaines d’enfants.

Les réfugiés vont être acheminés vers différentes structures du territoire : hôtels, hébergement d’urgence, anciennes bâtisses chauffées. L’objectif est de ne pas les laisser dans les conditions actuelles, alors que la vague de froid que connaît la Lorraine se poursuit depuis plusieurs jours.

Nos confrères de Mirabelle TV ont consacré un reportage vidéo à la situation et aux hébergements du camp de Blida récemment :

Avec cette nouvelle évacuation du camp de Metz Blida, le problème ne sera pas réglé pour autant par la préfecture.

La situation est, il faut le dire, complexe, et ne peut pas être traitée localement mais plutôt au niveau européen.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire