Actualité locale & société

Pétards et grévistes sur les voies à Woippy et Uckange : la SNCF porte plainte

De nombreux trains TER sur la ligne Metz-Luxembourg ont été supprimés ou retardés ce mercredi 13 juin 2018. En cause, des pétards jetés sur les voies à Woippy et le déclenchement d’une alarme au poste d’aiguillage vers 6h50 et l’occupation des rails par des cheminots grévistes à Uckange vers 7h25.

Par voie de communiqué de presse, le directeur régional TER Grand Est, Vincent Téton, fait savoir qu’il

« condamne avec la plus grande fermeté ces actes de malveillance inacceptables qui ont fortement pénalisé nos voyageurs à une heure de grande affluence ce matin entre Metz et Luxembourg… Ces actes de malveillance, intolérables, engagent la sécurité du réseau ferroviaire.

La Direction SNCF Grand Est a décidé de porter plainte contre X. L’enquête déterminera les circonstances exactes de ces événements. »

D’après la SNCF, les perturbations ont provoqué la suppression de 10 trains TER et le retard de 8 autres occasionnant des retards compris entre 30 minutes et 1h30 pour nos voyageurs.

Rubriques

Sur le même thème

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X