Actualité locale & société

Fukushima Daiichi : un album de Marboss pour aider le Japon

Marboss, auteur compositeur, français d’origine nancéenne, sort son dernier album Fukushima Daiichi, enregistré lors d’une soirée caritative dédié à la catastrophe de Fukushima.

Marboss, de son vrai nom Stéphane Marchal, est né à Nancy en 1969, mais a grandi à Paris. En 2003, il se réinstalle sur Metz, où il rencontre le groupe Arts of Erebus, qui l’intègrera en tant que claviériste.

Il sortira deux albums avec Arts of Erebus. Puis à partir de 2007, Marboss travaille sur un nouvel album solo et compose la musique Train Grande Vitesse de l’Est, qui devient l’hymne officielle du TGV-EST et de la LGV Est Européenne.

Pour son dernier album, Fukushima Daiichi, l’artiste explore un nouveau genre, la musique documentaire. Marboss l’a présenté lors de la soirée caritative qui a eu lieu à l’Arsenal de Metz, le 3 avril 2011.

Extraits – Album Fukushima Daiichi de Marboss

Cette soirée, organisée par l’association Metz-Lorraine-Japon, avait pour but de récolter des fonds pour venir en aide au Japon à la suite de l’accident nucléaire du 11 mars 2011.

Dans son album, Marboss fait un état des lieux, en musique, de la catastrophe. Ses influences sont entre autres Jean-Michel Jarre, Depeche Mode et Kraftwerk.

L’album Fukushima Daiishi de Marboss est disponible dans les bacs depuis le 11 juin 2011.


Sur le même thème

One Comment

Laisser un commentaire

Close
X