Actualité locale & société

Fukushima Daiichi : un album de Marboss pour aider le Japon

Marboss, auteur compositeur, français d’origine nancéenne, sort son dernier album Fukushima Daiichi, enregistré lors d’une soirée caritative dédié à la catastrophe de Fukushima.

Marboss, de son vrai nom Stéphane Marchal, est né à Nancy en 1969, mais a grandi à Paris. En 2003, il se réinstalle sur Metz, où il rencontre le groupe Arts of Erebus, qui l’intègrera en tant que claviériste.

Il sortira deux albums avec Arts of Erebus. Puis à partir de 2007, Marboss travaille sur un nouvel album solo et compose la musique Train Grande Vitesse de l’Est, qui devient l’hymne officielle du TGV-EST et de la LGV Est Européenne.

Pour son dernier album, Fukushima Daiichi, l’artiste explore un nouveau genre, la musique documentaire. Marboss l’a présenté lors de la soirée caritative qui a eu lieu à l’Arsenal de Metz, le 3 avril 2011.

Extraits – Album Fukushima Daiichi de Marboss

Cette soirée, organisée par l’association Metz-Lorraine-Japon, avait pour but de récolter des fonds pour venir en aide au Japon à la suite de l’accident nucléaire du 11 mars 2011.

Dans son album, Marboss fait un état des lieux, en musique, de la catastrophe. Ses influences sont entre autres Jean-Michel Jarre, Depeche Mode et Kraftwerk.

L’album Fukushima Daiishi de Marboss est disponible dans les bacs depuis le 11 juin 2011.


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr