Actualité locale & société

Vita Romana 2018 : photos et vidéos

Dépaysant, divertissant et intéressant, voici les qualificatifs que l’on pourrait utiliser pour décrire l’édition 2018 de Vita Romana.

Entre l’enchaînement des spectacles (combats de gladiateurs, course de chars romains, les animations pour découvrir de près l’arsenal des légions romaines mais aussi leur vie sur le camp, le parc archéologique et ses thermes mis en valeur de façon didactique… il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

Plusieurs milliers de personnes de France et d’Allemagne se sont déplacées pour découvrir l’édition 2018 dès le 1er jour.

Nous vous proposons une courte plongée dans l’événement en photo et en vidéo. Vita Romana 2018 fermera ses portes ce dimanche 12 août 2018 au soir. Pour découvrir le programme, cliquez ici.

Une course de chars antiques romains, en vrai, ça va très vite. A vita Romana, « Les Attelages du Pays d’Arles » se font un plaisir de le prouver au public.

Course de chars romains (vidéo)

Le combat de gladiateurs n’est pas qu’une pathétique reconstitution, les gladiateurs se tapent vraiment dessus, en respectant des règles que la troupe d’ACTA fait découvrir au fur et à mesure. Et la réalité est tout de même bien différente de ce que l’industrie du cinéma met en scène !

Combat de gladiateurs (vidéo)

Il ne faut pas s’y tromper, les coups sont bien portés, mais avec la bonne manière, c’est à dire sans volonté de tuer, et d’abord pour le spectacle, ce qui n’empêchera pas l’un des deux gladiateurs de ce combat d’être légèrement écorché pendant le combat.

Une légion romaine, enfin une toute petite partie, reconstituée ici par des passionnés allemands du groupe LEG XXI Rapax.
De loin, on peut se dire qu’un groupe de légionnaire, ça ne paye pas de mine, surtout si on a en tête la représentation qu’en faisaient Goscinny et Uderzo dans Astérix. Mais quand on les a regroupés et armés en face de soi comme le public le vit ici, on relativise…
Un camp de romains reconstitué (le camp, pas les romains) permet en quelques minutes, avec ou sans guides, d’avoir un aperçu du quotidien d’une armée en campagne.
A manipuler avec précautions car particulièrement acérées, ces flèches romaines reconstituées, chacune avec sa fonction, laissent imaginer le sentiment des adversaires, lorsqu’une salve était expédiée par les archers romains.
Une arbalète lourde de combat, certaines étaient capable d’envoyer jusqu’à 20 coups par minute… et l’on découvre des mécanismes en métal d’une complexité surprenante.
Le spectacle Anima, de la Compagnie Manda Lights n’a pas déçu le public resté à la nuit tombée, bien au contraire. Une maîtrise du geste bluffante, un calage parfait avec la bande son et les effets de pyrotechnie en arrière plan… une vraie réussite.

Final du spectacle « Manda Lights » (vidéo)

Le spectacle dure 1h, nous vous proposons d’en découvrir un extrait de 4 minutes en vidéo :

Rubriques

Laisser un commentaire

Close
X